depuis le 25 Août 2003


décembre 2005 < janvier 2006> Févrierr 2006



Le troisième stage pour les instructeurs Hado a lieu à Hilo, un très bel endroit comme vous pouvez voir dans la photo ci-dessous.


L’école pour les instructeurs Hado est organisée à cet hôtel


Aux plus haut des étages il y a la salle des séminaires. On peut voir l’océan extraordinaire d’ici.


A coté de l’hôtel il y a un jardin japonais parfait pour les promenades.
(Il y a aussi un terrain de golfe à trois minutes à pied)


Il y a des arbres gigantesques dans le jardin japonais.


Le jardin de l’hôtel: les gens s’y rencontrent pour parler avec leurs nouveaux amis.


Endroit pour la méditation.

La limite d’inscription est de 30 personnes mais il y a encore des places. Je veux vous expliquer la raison pour laquelle on organise ce séminaire et je vous prie de nous rejoindre.

L’année passée on a eu le premier stage pour les instructeurs Hado à LA en juin et le deuxième en novembre. J’ai rencontré à cette occasion 60 nouvelles personnes, pas seulement d’Amérique, mais aussi du Canada, de Mexico, de Puerto Rico, de Colombie, d’Australie, d’Hong Kong et du Japon. Ils ont des professions différentes, comme par exemple: des médecins, des architectes, des professeurs, consultants, des artistes, des guérisseurs, des thérapeutistes, designers, des engagés de service civile, des managers de la qualité de l’eau, des psychologues, des chercheurs de l’hémisphère cérébrale droite, des praticiens de la médicine holistique, des conférenciers universitaires, des éditeurs, designers des pages Web, ingénieurs, linguistes, des chercheurs dans le domaine du son, des constructeurs, chômeurs, etc.

On a un plan d’organiser de tels stages en Europe, Australie, Asie, Amérique Latin et Afrique en série pour créer un réseau global jusqu’en 2008.

Je vais continuer ce projet parce que je sens que peu de gens pourraient survivre à cette société moderne dans ces conditions de crimes, d’accidents, de crises économiques, de guerres et d’épidémies si on ne fait pas quelque chose. J’ai reçu ce projet de l’eau.

Et par les séries de 5 ans des tournées de séminaires je suis arrivé à la conclusion qu’il y a beaucoup de gens qui croient qu’on se dirige vers une période de crise dans le futur de l’humanité dans les cinq ou dix ans suivants. Donc je suis persuadé de: « Je vais créer des champs où les gens peuvent travailler ensemble dans une manière pratique. Je suis le chercheur de l’eau qui constitue le principe de toutes les choses. Ainsi que je peux conduire cette orientation ou plutôt je dois le faire » J’aimerais rencontrer tous ceux qui ont ce sentiment de crise et l’intention de faire quelque chose pour la paix dans le monde. Les gens comme ceux qui sont décrits ci-dessous sont les bienvenus:

  1. Celui qui va répandre l’idée de Hado par l’intermédiaire des images des cristaux de l’eau et ses idées au gens du monde entier.
  2. Celui qui va soutenir WPWP, le projet qui va fournir 650 millions des copies de la version pour les enfants du livre « Le message de l’eau » aux enfants du monde entier. (Coordination pour l’édition, la distribution, la sponsorisation et les donations de divers pays).
  3. Celui qui cherche des réseaux et des communautés pour partager leurs propres techniques Hado et leurs propres pensées (Inclus toutes les pratiques existantes de guérison qu’il connaît déjà).
  4. Celui qui va s’occuper de la recherche dans le domaine de l’énergie gratuite et qui cherche un endroit pour réaliser des telles recherches avec des gens qui ont la même préoccupation.
  5. Celui qui a la capacité de devenir coordonnateur dans l’adaptation de la technologie Hado dans les divers domaines industriels.
  6. Celui qui veut réaliser des recherches de l’eau avec des appareils professionnels.
  7. Celui qui a besoin des nouveaux réseaux et un marché de test pour répandre l’idée de ce que la société appelle des sujets métaphysique.
  8. Celui qui cherche une nouvelle carrière en utilisant les idées Hado.
  9. Celui qui se trouve pour le moment dans l’industrie de publication, édition et qui voudrait créer un magazine des membres Hado ou n’importe quels autres activités éditoriales.
  10. Celui qui souhaite introduire dans la marché ses propres produits Hado.
  11. Celui qui est purement et simplement curieux en ce qui c’est Hado pour de vrai.
  12. Celui qui espère rajouter la technologie et la philosophie Hado dans sa propre organisation.
  13. N’importe qui d’autre qui souhaite la paix dans le monde entier et qui voudrait faire quelque chose dans ce but.

Comme je vous ai expliqué, la troisième école Hado aura lieu à Hilo sur la grande île des îles de Hawaï. Pour plus d’informations visitez s’il vous plaît l’adresse ci-dessous:

Japonaise: http://hado.com/event/page.htm

Anglaise: http://hado.net/hado_instructional_school.html

Parce que le commencement du troisième stage sera bientôt vous pourrez être intéressés par le quatrième stage pour les instructeurs Hado qui aura lieu sur la côte d’est d’Amérique, au milieu du mois de juin et le cinquième sera organisé à Bali, en Indonésie à la fin du mois de juin. Je vous demande des excuses que j’utilise mon journal comme bulletin d’informations, mais j’espère que vous m’accorderez votre soutien et votre compréhension.


Venez tous! Je vous attends!


* 27 janvier 2006 Le séminaire à Hilo

Le Grand Ile est la plus grande des îles hawaïennes. Voilà pourquoi il y a ici deux grandes villes. Une, Kona se trouve sur la côte d‚ouest et l‚autre, Hilo, sur la côte d‚est. Hilo est l‚endroit où sont venus pour la première fois des immigrants japonais et aussi l‚endroit où le Roi Kamehameha a vécu. Donc Hilo est une ville historique.

Les derniers années le développement de la ville Kona à beaucoup grandit donc tous les vols internationaux ont été dirigés vers Kona à la place d‚Hilo. Hilo semble avoir un développement plus lent dans ce sens.

Mais, j‚aime plus Hilo que Kona. D‚abord, il a un bon nom. Le nom de mon père a été Hiroshi. La personne qui m‚a présenté mon actuelle femme a été un homme qui s‚appelait Hiromoto. Le nom de notre petit fils est Hiromasa. Le nom du président IHM est Hirotsugu, le vice président est Akihiro et on a encore un autre manager qui s‚appelle Akihiro. En plus, il y a encore trois autres engagés au bureau dont le nom contient ≥Hiro‰. J‚ai été entouré par le nom Hiro tout le temps donc ce n‚est pas étonnant que j‚aime la ville Hilo.

Mais il ne s‚agit pas du nom de la ville. Kona est construit sur des roches volcaniques donc il est très rocheux et sans trop de plantes. Je n‚ai pas vu de rivière ici. Avec ce développement extraordinaire les routes sont toujours pleines des voitures.

D‚un autre coté Hilo a plus de plantes et la ville a du caractère. Le bord de l‚océan et la plage montrent aussi très beau. J‚ai trouvé même un tracé pour la promenade dans les jardins japonais et dans le parc mémorial Kamehale. D‚habitude c‚est difficile de trouver un bon tracé pour mes promenades dans mes tournées. (je regrette pour vous ceux de Kona)

Malheureusement au deuxième séminaire de Kona seulement un tiers du nombre de personnes par rapport à l‚année passée sont venus. Je suppose que l‚énergie de la ville et un peu basse donc c‚est possible que la population diminue.


Même avec peu de monde j‚entre très bien dans un bon état après avoir commencé de parler. Je soutiens toujours mes séminaire avec le coeur de "Ichigo Ichie"


C‚est pour cela que j‚ai reçu des ovations debout comme l‚année passée.


A propos, voilà comment c‚était l‚année passée.

Hilo est une grande ville pour la création de laquelle beaucoup de japonais y ont participé pendant plusieurs années, surtout ceux d‚Okinawa et moi j‚ai pu être le témoin des souvenirs de ces jours-là. Je vous recommande d‚aller visiter Hilo si vous allez en vacances à Hawaï.



* 25 janvier 2006 Le séminaire à Kona

On a quitté LA le 22 janvier et on a pris l‚avion vers Kona, Hawaï. J‚avais programmé ici cinq séminaires à Hawaï et le sixième cours pour les instructeurs Hado qui sera du 13 au 18 février.

Andrew Hasegawa, un des instructeurs Hado et celui qui va traduire le cours est venu nous prendre de l‚aéroport de Kona.


Andrew Hasegawa, un des instructeurs Hado et celui qui va traduire le cours est venu nous prendre de l‚aéroport de Kona avec des guirlandes des fleurs.


Une guirlande pour mon assistante aussi. Je crois que les guirlandes montrent mieux au cou d‚une jeune femme.


Guirlande des fleurs pour ma femme aussi qui est venue un jour plus tard.

Je l‚ai rencontré pour la première fois quand je suis venu sur cette île pour la première fois il y a deux ans. Il a été le guide japonais pour le tour Stargazing sur la montagne Mauna Kea. On s‚est compris très bien et je l‚ai prié d‚être le traducteur pour le cours des instructeurs Hado dès le début.

Avec son père japonais et la mère américaine il parle très bien les deux langues et il a aussi le bon sens de la science et beaucoup d‚informations dans ce domaine. Maintenant il travaille à l‚observatoir japonais Subaru sur la montagne Mauna Kea. Honnêtement j‚ai l‚intention de le recruter dans l‚équipe IHM USA dans le futur proche.

Ma femme qui est venue un jour plus tard du Japon s‚est délecté avec des plongées le lendemain matin. Elle adore nager et elle n‚hésite pas aller nager dans l‚océan. Cet endroit pour des plongées réalisé à la mémoire du capitaine Cook est un de meilleur à son opinion.


En se délectant avec des plongées le lendemain matin de son arrivée à Hawaï,
« cette endroit est le plus beau, avec tant de poissons...! »

Je me sentais très bien en la regardant d‚un bateau comme elle est contente dans l‚eau.


Pendant ses études elle a été nageuse. Elle était tellement belle.
(je n‚arrive pas à croire qu‚elle aura 60 ans cette année.)

Aujourd‚hui 25 février, le séminaire à Kona a été organisé au théâtre Aloha.


C‚est la deuxième fois que je parle au théâtre Aloha. J‚aime le sentiment que ces vieux théâtres, qui existent encore dans des différents coins du pays, me donnent. Même si je ne suis pas américain il me semble très familier quand même.

Il n‚y a pas eu beaucoup de personnes comme l‚année passée mais vers 300 personnes quand même. Mais je me suis attristé un peu quand j‚ai demandé de lever la main à ceux qui ont été l‚année passée aussi et seulement 10 personnes ont levé la main. Je crois que je ne suis pas trop le genre de célébrité.



* 21 janvier, 2006 A l‚hôtel LAX Marriot

A cet hôtel aujourd‚hui aura lieu un symposium avec le thème Promenade sur l‚Eau où j‚ai été invité comme conférencier principal. Le symposium ayant ce thème j‚ai pu parler librement de la liaison entre l‚eau et la conscience et je crois que les gens ont été contents de ma présentation.


Le premier séminaire officiel de l‚année a eu lieu à l‚hôtel LAX Marriott.


Avec les autres conférenciers au symposium Promenade sur l‚Eau.
La femme à ma gauche est l‚organisatrice de l‚évènement, Reggie Johnson.

Après le séminaire j‚ai eu un invité qui est venu me voir avec deux de ses assistants. Il s‚appelle Dr. Bigelsen de Grassvalley, Californie de Nord, endroit où j‚aurai un séminaire le 17 avril. Ses deux assistants sont venus me voir de San Diego et Indianapolis. Je crois qu‚ils sont partis de cette rencontre avec beaucoup d‚espoirs.

J‚ai compris la raison de ces grands espoirs après 10 minutes. Le Dr. Bigelsen est un médecin qui depuis plus de 25 ans fait des recherches sur le sang dans une certaine manière. Il m‚a expliqué ses recherches en me montrant certaines images sur son ordinateur. Ses recherche consistent en l‚utilisation d‚un microscope sur un champ noirci à l‚aide duquel il recherche l‚information reçue du sang par l‚intermédiaire des images crées par lui. Après 25 ans de recherches il a découvert que ces images sont affectées par les émotions et la conscience d‚une personne.

Bien sûr que ses découvertes dépassaient les miennes en ce qui concerne la liaison entre l‚eau et la conscience. Voilà pourquoi la raison pour laquelle il est venu me visiter a été pour me suggérer une collaboration réciproque et pour le développement de ces recherches. Bien sûr j‚ai été très content et j‚ai décidé de visiter son laboratoire quand j‚irai à Grassvalley en avril.


J‚ai rencontré un ami cher. Dr. Bigelsen et moi

En rencontrant les dr. Bigelsen et Dr. Escudero de Valencia, en Espagne que j‚ai connu l‚année passée je constate qu‚il y a des hommes qui font des recherches spectaculaires qui n‚ont pas encore été découvertes par le public. J‚espère l‚aider dans la présentation de ce type de recherche dans le monde entier.



* 20 Janvier, 2006 L‚homme qui apporte la pluie

La première rencontre du conseil d‚administration de la Fondation Internationale Eau pour la Vie a eu lieu à 10 h du matin dans une salle des séances de l‚hôtel. Dans la photo ci-dessous il y a les membres du conseil d‚administration.

Des détails en ce qui concerne cette fondation vous trouverez sur la page Web qui se trouve pour le moment en construction ainsi vous aurez plus d‚information quand elle sera prête. Aujourd‚hui c‚était le jour mémoire quand la fondation a fait son premier pas dans son existence et fonctionnement.

A part ça, donnez moi la permission de vous partager un épisode intéressant. J‚ai été présenté par trois chaînes de télévision et des journaux comme étant l‚homme qui apporte la pluie.

Wes, qui nous a pris à l‚aéroport hier soir, il avait quelques connaissances en mass media ainsi que en route vers la réception où on était attendu on m‚a dit « ici, il n‚y a pas eu de pluie depuis trois mois. C‚est si sec qu‚on a commencé avoir un grand problème avec le feu. Que pourrait-t-on faire? » Bien sûr il m‚a posé cette question parce qu‚il sait que je suis un homme de l‚eau.

« Alors il faut faire quelque chose ici » je lui ai répondu sans penser trop au conséquences. Je me suis réuni les main et j‚ai dit: « la pluie est venue, on te remercie beaucoup » et dehors le ciel était déjà noir. Je ne sais pas si j‚ai bien fait ou pas mais le lendemain je donnais des interview à la presse locale.

Cette chose s‚est passé parce que aujourd‚hui le ciel était plein de nuages et l‚humidité de l‚air a grandit beaucoup par rapport aux journées ensoleillées d‚Oklahoma City. Je crois que Wes a raconté ça à ses connaissances de mass media et ils sont devenus intéressés par l‚homme qui pourrait leur apporter la pluie.


Le caméraman d‚un journal local a apporté un parapluie pour la photo.

Je suis parti vers 3h vers LA mais j‚ai entendu qu‚il a plu peu dans certaines zone de la ville. Cette expérience d‚Oklahoma City m‚a appris de ne plus dire si facilement que je peux apporter la pluie.



* 19 janvier, 2006 Aller à Oklahoma City

On est arrivé à l’aéroport de Los Angeles hier et on y est resté. On est parti à Oklahoma City par Denver tôt le matin par avion. Le but de ce voyage était de participer à la rencontre de la Fondation Internationale Eau pour la Vie (IWLF). Oklahoma City est la ville où Mme. Lynne Hardin, secrétaire générale de IWLF habite. C’était le jour de la première rencontre du conseil d’administration.

On est arrivé à Denver à l’heure, à 11 h. Ici, tout était couvert par la neige. Notre vol de 12.25 vers Oklahoma a été annulé. J’avais eu peur qu’il se passerai une chose comme ça. De tout façon, le vol n’a pas été annulé à cause de la neige mais à cause d’un défaut de l’avion.

Les vols suivants étaient programmé à 15.50 et à 18.15, mais celui d’avant était rempli à sa capacité et 16 personne attendaient l’annulation de leurs tickets. Je n’avais pas le choix, je devais prendre l’avion de 18.15 mais ça signifiait de perdre la rencontre et la réception. Même si on avait pu prendre l’avion de 15.50 on aurait pu participer seulement au dernières minutes de la réception organisée à cette occasion. J’ai demandé à ma secrétaire, Mme. Furuya d’appeler Lyne pour lui apprendre la situation.

Mais Mr. Hazaka, le président de IHM avait commencé les négociations avec les engagés de la compagnie aérienne. Il semble qu’il a prié de me mettre avec Mme. Furuya en tête de la liste pour le vol de 15.50 disant qu’on doit participer à une rencontre et qu’on est attendu par beaucoup de monde.

Il y a eu une annonce où ils cherchaient des personnes disponibles pour renoncer à leurs places. Mais moi j’étais désespéré. Quand l’heure de l’embarquement est venue et les gens ont commencé à monter dans l’avion j’ai entendu mon nom. Mme. Furuya s’est pressé vers le guichet et elle est rentrée vite en criant « on peut prendre cet avion! »

Grâce à Mr. Hazaka on a réussi. Je lui ai dit: « Merci. On ira en premier. On t’attendra à Oklahoma City. » Et moi et Mme. Furuya on est monté dans l’avion. Quand je me suis assis et mis la ceinture, Mme. Furuya a crié: « Le voilà! » Et j’ai vu Mr. Hazaka venant vers nous avec un grand sourire sur son visage. « Comment tu es là? » « Une dame m’a regardé dans les yeux et elle m’a souris. Puis elle m’a donne son ticket. Ha ha! »

On ne devrait jamais renoncer d’espérer. J’ai réussi à arriver au temps pour la réception. Ils m’attendaient tous depuis deux heures quand j’y suis arrivé, ils nous ont reçu avec des applaudissements. J’ai vraiment des engagés extraordinaires. Je te remercie MR. Hazaka.


On a été reçu chaleureusement.


Avec mes amis, première partie


Avec mes amis, deuxième partie


Une chambre dans le villa où la réception a eu lieu.


En donnant une interview ici



* 18 janvier 2006 En route

J’écris ce journal de l’aéroport Narita. Oui ; je suis parti à nouveau en route. Cette fois je pars en Amériques ; Oklahoma (pour participer à la séance du conseil d’administration de la Fondation Internationale Eau pour le Vie), LA, Hawaii Islande, l’île Maui, l’île Kauai et l’île Oahu (pour soutenir des séminaires).

La troisième école pour les instructeurs sera organisée dans les îles d’Hawaii dès le 13 février jusqu’au 18 février. Je vais rentrer au Japon le 20 février. Vous pourriez croire que je suis trop occupé mais je me sens bien, merci.

Je suis impatient de commencer l’école pour les instructeurs Hado à Hawaii.


L’école pour les instructeurs Hado de LA, Novembre 2005

Il n’y a pas trop à dire en ce qui concerne le fait que je vais à l’école pour les instructeurs Hado. Je vous prie de lire l’invitation pour l’école écrite par moi et vous comprendrez la raison qui me fait sentir ainsi.

On crée un champ de résonance magnétique et on apprend ensemble à l’école.

Ici il y a un champ de résonance magnétique calligraphie sur la scène

La deuxième école pour les instructeurs Hado a eu lieu à l’hôtel Hilton de l’aéroport de Los Angeles, en novembre dernier avec la participation de 34 étudiants. En plus, sept diplômés de la première école pour les instructeurs Hado qui a eu lieu en juin l’année passé sont revenus cette fois aussi. Donc il y avait 41 participants au total.


La deuxième école pour les instructeurs Hado. Ils semblaient très intéressés

La première école pour les instructeurs Hado a eu 24 participants et un tiers sont revenus, beaucoup de ceux qui habitaient dans des états très éloignés comme Hawaii, Wisconsin, Caroline de Sud. Ils ont habité au même hôtel et ils ont participés aux cours pour la deuxième fois pendant quatre jours.

J’ai été impressionné en écoutant le discours des diplômés à la réunion du repas du soir. Ils ont dit qu’ils ont soutenu des séminaires dans leurs villes, après la fin de l’école, utilisant les fichiers Power Point avec 500 images de cristaux d’eau qu’on leurs a offert à la fin des cours. Beaucoup parmi eux ont rajouté le fait qu’ils étaient émus au début mais qu’ils ont bien aimé.

C’est exactement comme je m’attendais. Ils ont parle comme des enfants. Quand j’ai compris qu’ils sont arrivé ici pour transmettre les messages et leurs sentiments au nouveaux étudiants j’ai été touché jusqu’aux larmes. Et les 34 nouveaux instructeurs Hado écoutaient les diplômés avec les yeux brillants.


Tout le monde sourit.

Il semblait que tous étaient très enchantés d’avoir trouvé enfin les gens qu’il fallait dans l’endroit qu’il fallait.

Les gens qui se sont réunis ensemble au nom de l’eau, de Hado et de Masaru Emoto sont devenus des amis facilement comme s’ils ont fait parti du même camp dans leurs vies antérieures. Dans des situations pareilles un champ magnétique de résonance, qui est partie intégrale de l’énergie libre se naît

Pourquoi vous ne nous rejoignez pas pour faire ce champ offrir l’énergie de l’amour et de la reconnaissance à la terre et aux gens!

La troisième école pour les instructeurs Hado aura lieu à Hilo, dans les îles Hawaii, et c’est la meilleure occasion pour faire cela. Je suis impatient de vous rencontrer mes amis des vies antérieures.

On se verra bientôt! Je suis bien!



* 15 janvier 2006 Le retour au Japon

On est arrive a l'aéroport Narita et je suis rentre a la maison après un mois d'absence


Le jour quand on s'est dit au revoir. Ils sont ceux qui nous ont conduit...


Le lotus s'est ouvert vers moi comme s'il voulait me dire au revoir.


Mr. John, le président de la station Kamalaya
Vous pouvez trouver l'interview avec lui dans la revue mensuelle "Hado".

Je me suis réveillé a midi et je suis partie avec ma femme manger bibimba a un restaurant Coréen. Apres le repas elle est partie faire des achats et moi j'ai marché a pied jusqu'au coiffeur.

Pendant que je payais je me suis rappelé la conversation que j'ai eu avec mr. Howard, le traducteur. Trois jours avant il avait coupe ses cheveux. "Wow! Ca te va très bien! Combien coûte une coupe de cheveux ici?" "300 bahts. Approximativement 300 yens. Ce n'est pas du tout cher, n'est-ce pas?" "300 yens?! Pas du tout!"

Aujourd'hui j'ai paye 4 100 yens (1300 bahts) pour couper les cheveux, ce qui est 13 fois plus cher que en Samui. En général, je crois que le prix d'une coupe de cheveux est un bon critère pour comprendre le niveau de vie dans un pays. Une coupe de cheveux ne coûte pas trop, donc on peut comparer le coût du travail. 4100 yens devrait être un prix standard pour une coupe de cheveux au Japon. (La coupe de cheveux et l'abonnement pour le journal a été presque pareil au Japon pendant longtemps.) Dans d'autres mots le degré de la richesse japonais est 13 fois plus que celui Thaïlandais et de ceux qui habitue Samui en ce qui concerne l'argent.

Cela me rappelle quelque chose que j'ai dit récemment a un de mes séminaires:

"On suppose que les désastres naturels de nos jours sont à cause de déséquilibre énergétique qui pourrait être causé par le déséquilibre économique. Il faut apprendre de l'eau regagner l'équilibre; l'eau coule de dessus en dessous, et l'argent devrait faire comme l'eau. Mais pour le moment l'argent coule de dessous en dessus, fait qui grandit le déséquilibre énergétique."

Je ne veux pas denier le système capitaliste de nos jours, mais je pense que c'est important que les gens/les pays riches soutiennent le gens/les pays pauvres. Nous, les japonais, on pourrait aller dans les pays pauvres comme en Asie et dépenser l'argent. Il y aussi beaucoup de bon gens et une belle nature qu'on perd. Ca pourrait signifier qu'on peut contribuer à l'instauration de la paix dans le monde et en même temps se sentir bien et guérir. Les japonais sont chanceux je pense.


En parlant avec les gens qui sont venus me rencontrer
Ils ont tous vu le film "What the bleep do we know" ? Grâce au DVD?

A propos du niveau du sucre de mon sang. C'est la fin du mon rapport journalier de Samui. Je remercie beaucoup tous ceux de Samui. Kop Koon Kharp!! Je reviendrai!

13 janvier: 203
Le dernier soir que j'ai passe a Samui je suis allé avec ma femme a un restaurant japonais. Apres longtemps j'ai pu être a nouveau content de bière et de nourriture japonaise. Ainsi que le niveau du sucre de mon sang ne devrait pas être trop grand.


Le problème est la bière.

14 janvier: je ne l'ai pas mesure
J'ai bu deux verre de Shochu, un liqueur japonaise et j'ai mange des vermicelles japonais.

15 janvier: 279
A midi j'ai mange bibimba, riz, quatre coquilles cuites, deux calmars et pétoncles cuites le soir, cuisiné par ma femme. Ceux sont mes plats favoris. Sans liqueur. Le chiffre n'est pas satisfaisant. Je vais manger B-Max a midi de demain. Je réussirai.



* 12 janvier 2006 Séminaire à une école

Après le séminaire du 9 janvier on a été invité à la maison de Mme. Christina, la femme de Yeanon.


Avec la famille

J’ai été ravi du repas qu’on a pris avec sa famille. J’ai fait des efforts pour ne pas manger trop parce que le docteur m’avait dit que la nourriture thaïlandaise contient beaucoup de sucre. Mais le niveau du sucre a grandi à 229 de 185 que j’avais hier. J’ai réussi à l’avoir sous 200 un seul jour.


La nourriture délicieuse

10 janvier. J’ai mangé du sushi, la première nourriture japonaise mangée ici. Le niveau du sucre de ce jour-là a été de 208. Il semble que le sushi est bon pour ça. De toute façon il faut essayer de faire des exercices et tenir une diète pour améliorer l’état en cas de diabète. Donc il faut que tu refuse les invitations à dîner avec une volonté de fer, mais moi je l’ai accepté et avec plaisir même. Je crois que je dois me changer et c’est très difficile cela.

La famille de Christina était formée par le père qui vient d’Hollande et qui a des liaisons avec l’église, la femme thaïlandaise et les 8 enfants. Ils aimaient tous la musique.


La famille de Christina est comme la famille Trapp ou la famille Osmond.

Le lendemain (10 janvier) j’ai soutenu un séminaire à une école élémentaire sur l’île. Son père m’a présenté aux élèves. Les enfants ont chanté et dansé devant les élèves; ils ont levé debout l’école entière.


Les enfants chantant et dansant

A ce séminaire 150 enfants de 5ème et 6ème classe sont venus. Ils n’avaient jamais vu de la neige dans leur vie, donc c’était assez difficile de leur expliquer les cristaux de l’eau. J’ai senti que les enfants de Samui étaient innocents pour leur age. C’est peut être à cause de la climat modéré? Je leurs est offert des photos avec des cristaux de l’eau. Ils semblaient très intéressés. Le professeur leur avait dit quelque chose (je suppose qu’il leur a dit d’utiliser des mots positives) et ils ont répondu „Oui! Merci!” C’était le moment le plus impressionnant. S’ils montreront les photos de cristaux aux gens qu’ils rencontreront, les cristaux de l’eau pourraient chauffer sur l’île sans neige, Samui.


J’ai soutenu mon séminaire devant ces enfants.


Dans la cour de l’école élémentaire il y avait un rocher masculin!?

J’ai soutenu un séminaire pour 50 élèves du lycée pendant leur cours d’anglais. Il a eu lieu à coté de la station où on habite.


Au séminaire pour les lycéens

Moi j’ai parlé en japonais; puis Mr. Howard traduisait en anglais et puis le professeur en thaïlandais. Les élèves faisaient beaucoup attention aussi parce qu'ils étudiaient l'anglais je suppose. J'ai senti qu'ils ont aime particulièrement l'expérimentation avec le diapason.


Mr. Howard a traduit pour moi pour la première fois. On a fait une équipe formidable.


Leur représentant m'a fait un compliment en anglais.

Comme vous pouvez voir, si on me demande je fais des efforts aller partout pour rencontrer des enfants si mon temps me le permet. Donc, je vous prie n'hésitez pas me faire des offres pareils. Je viendrai avec le livre avec des cristaux qui sera prêt au temps.


Avec les élèves.

Le niveau du sucre d'aujourd'hui:

J'ai fini prendre le repas du soir a 18h40 et je me suis prépare aller a la salle a 19h. Je suis rentre a 21h et j'ai mesure le niveau du sucre de mon sang. Les conditions n'ont pas été comme avant, mais la chiffre a été idéale: 122. Soutenir un séminaire est pour moi la meilleure méthode de me maintenir en forme.



Je suis resté à Kamalaya, Samui plus de trois semaines. D‚abord, j‚aimerais vous rapporter le niveau du sucre de mon sang.

5 janv : 207 (repas : B-Max, soupe : poisson et riz)
6 janv : 392 (repas : B-Max, soupe : vermicelles instant)
7 janv : 262 (repas : B-Max)
8 janv : 185 (séminaire, repas : curry, soupe : poisson et riz)
9 janv : 229 (séminaire, repas : curry, soupe : nourriture thaïlandaise)
10 janv : 208 (repas : poisson cuit et riz, soupe : sushi)
11 janv : 225 (repas : B-Max, soupe : poisson et riz)

Je dois vous parler du résultat de 6 janvier.


Le niveau de sucre du sang après le repas (11h30)

Pourquoi il ne descend pas sous 185 comme hier ? Est-ce que j‚ai bu trop ?

Non, je n‚ai plus du tout bu depuis le 1er janvier. Peut être je mange trop ? Non, j‚ai mangé vers 11h pm seulement un vermicelles instantané (Avec gâteau de riz) apporté de Japon parce que je n‚ai pas eu le temps pour un repas.

Et aujourd‚hui, je me suis mesuré moi-même le niveau du sang avant de manger.

(D‚habitude je le mesure une heure après le repas) Il montrait 183 (6 pm), 177 (7 pm), 146 (8 pm). J‚ai été très content qu‚il était sous 200, ce que j‚essayais faire. Après le repas, j‚ai demandé à ma femme (elle venait d‚arriver à Samui) de mesurer le niveau du sucre de mon sang. Bien sûr je m‚attendais qu‚il soit sous 200. Mais le résultat a été décevant.

Elle m‚a regardé avec des yeux sceptiques. Très furieux, j‚ai dit : « Ca devrait être une erreur ! J‚ai été très sage ! Je fais mes exercices chaque jour, je ne bois jamais de l‚alcool et au repas j‚ai mangé que de B-Max. Et il était 146 à 8h » Puis je lui ai montré un chiffre qui est resté dans la mémoire.


Le résultat de 8h pm

Lorsqu‚elle a regardé cette photo elle a parue convaincue « C‚est vraiment bizarre∑ OK. Essayons encore une fois ». Puis elle a pris l‚appareil et elle a piqué mon oreille avec. Mais le résultat n‚a pas beaucoup changé. On ne comprenait pas et on est devenu très silencieux.

Je suppose que c‚était à cause de mon stress. Ma femme était rentrée à la maison temporairement le 30 décembre et elle est revenue ici le 6 janvier. Bien sûr je ne veux pas dire qu‚elle est une source de stress.

On l‚attendait à l‚aéroport à 7h pm. J‚ai demandé à l‚hôtel en avance une voiture pour aller la prendre mais il y a eu une erreur et la voiture est partie sans moi.

J‚ai du l‚attendre dans ma chambre sans manger. La route à l‚aéroport est de 40 minutes donc j‚ai pensé qu‚on pouvait manger ensemble quand elle arrivait. Mais j‚avais très faim car j‚avais mangé que de nourriture diététique à midi. Donc pour occuper mon esprit et pas m‚énerver j‚ai décidé de mesurer le niveau de sucre de mon sang avant de manger.

A 8h j‚ai demandé à la réception de contacter le chauffeur pour confirmer si l‚avion était arrivé. Et j‚ai appris que l‚avion avait 70 minutes de retard et il arrivait à 9h pm. Cette nouvelle m‚a beaucoup stressée et l‚Hado du stress a commencé grandir en moi. Je suis toujours plus inquiété quand ma femme voyage par avion toute seule. Mais aujourd‚hui c‚était déjà trop, parce que l‚avion était retardé d‚une heure de plus. Le retard a été au total de 2h10. Pendant ce temps mon inquiétude a grandit sans mon contrôle. En plus j‚avais faim et sous interdiction de boire. J‚ai été attaqué par un stress énorme pendant trois heures jusqu‚à ce que je vois le visage de ma femme.

Elle est arrivée à l‚hôtel à 10h40 pm. Le restaurant était déjà fermé. Donc on a mangé les vermicelles instantanés qu‚elle avait apportés de Japon. Après on a mesuré le niveau du sucre de mon sang comme d‚habitude et le résultat étonnant est apparu. En fait j‚ai mesuré le niveau du sucre de mon sang avant de manger ce soir et c‚était 122, très satisfaisant. Apres le repas c‚était 225. (Peut être c‚est parce que j‚ai mangé trop de riz.) Il a monté de 103 points. Ce jour-là (le 6 janvier) Il était 146 avant le repas et 392 après. Il a monté de 246 points mais en mangeant les vermicelles instantanés on peut décompter 100 point de 246. Les points en plus je suppose ne sont pas à cause des vermicelles. Ca doit être le stress ou le Hado de l‚inquiétude.

Je suppose que la pression du sang a la même tendance. Donc je suppose que le mécanisme des attaques de c˛ur ou les hémorragies cérébrales sont à cause du stress excessif de la vie de tous les jours.

Donc, ça pourrait faire du bien de boire de temps en temps ?

J‚ai eu des séminaires le 8 janvier et le 9 que j‚attendais impatiemment. Le niveau du sucre de mon sang est descendu sous 200 le 8 janvier pour la première fois. J‚ai mangé le repas de midi avec tout le monde car cela faisait partie du séminaire mais il était 184 quand même. Il semble que le séminaire est la meilleure manière de me tenir en forme.


Pour le premièr évènement en Kamalaya le 8 et le 9 janvier.
Il y a eu beaucoup de gens qui n‚était pas de l‚île.

Approximativement 40 personnes sont venues au séminaire les deux jours même si le prix est de 6000 yens. J‚ai senti que tout le monde a été satisfait. Il y avait quelques personnes venues du continent et la plupart venaient de l‚ouest. Les séminaires dans une station comme ici a eu une atmosphère internationale.

Ce qui était impressionnant à ce séminaire était la voix d‚une curatrice Ms. Shanti en chantant « La grande déclaration » et tout le monde a chanté avec elle.


Ms. Shanti chantant « La grande déclaration » en japonais.

Bien sûr qu‚elle a chanté en japonais. C‚était très émouvant. Je l‚ai enregistré sur une casette et je vais photographier le cristal de l‚eau exposée à cette chanson quand je rentrerai au Japon.


IInterview avec Local Media.



 

Bonne année à tous !

Ma femme est rentrée au japon le 30 décembre donc j‚ai accueillit le nouvel an seul sur cette île tropicale. Ma femme rentrera le 6 janvier, mais c‚est la première fois depuis on s‚est marié quand on ne passe pas la nuit de réveillon ensemble. On était tous les deux soucieux que je ne pourrai pas prendre soin de ma santé sans elle mais il semble que je me débrouille très bien.

Voilà le rapport en ce qui concerne le niveau du sucre dans mon sang jusqu‚à maintenant. Je suis venu sur cette île le 20 décembre donc je vais vous présenter les dates depuis ce jour-là.

Dec. 20・・・388
Dec. 21・・・305
Dec. 22・・・308
Dec. 23・・・357
Dec. 24・・・389
Dec. 25・・・367
Dec. 26・・・277
Dec. 27・・・357
Dec. 28・・・236
Dec. 29・・・219
Dec. 30・・・288
Dec. 31・・・279

2006
Jan. 1・・・257
Jan. 2・・・264
Jan. 3・・・210
Jan. 4・・・203

Certains parmi vous pourraient se plaindre que le niveau du sucre d‚une personne ne les concerne pas mais je vous prie de comprendre qu‚il y a beaucoup de gens autour de moi qui souffrent de diabète et qui j‚espère qu‚ils vont apprendre de mon expérience.

Une chose qui mérite être mentionnée est le fait que j‚ai commencé à prendre du B-Max, (http://www.rakuten.co.jp/hado/515414/521248/ ) un supplément alimentaire diététique à midi et j‚ai arrêté boire depuis le 1er janvier. Aussi, je me promène dans la piscine 40- 50 minutes par jour. Je fais l‚exercice de la promenade chaque jour aussi.


La nourriture thaïlandaise est délicieuse, mais pour le niveau du sucre de mon sang.


Laisse tous les soucies disparaître et flotte

C‚est probable que ceux-ci sont les raisons pour lesquelles le niveau du sucre a baissé. A propos, ma femme rentrera le 6, j‚espère l‚avoir à 100 avant son arrivée.

A propos aujourd‚hui il s‚est passé quelque chose de très intéressant. Un jeune homme m‚a arrêté dans un japonais très faible : « Konichiwa. Vous êtes Mr. Emoto ? Je m‚appelle Ben. Je viens du Japon.


Ben est professeur à Maebashi à Gunma

Ce que c‚était intéressant a été le fait qu‚il a commencé enseigner à un gymnasium à Maebashi comme professeur d‚anglais (il est de la Nouvelle Zélande), l‚année passé. Il était pendant un voyage dans les îles thaïlandaises pendant ses vacances d‚hiver, quand il a emprunté un DVD un de ces jours ; Ce DVD était « What the bleep do we know »

Bien sûr il ne savait rien de ce japonais Emoto mais lorsqu‚il est venu à Samui il a découvert sur la présentation de la station (qu‚ils allaient organiser mon séminaire le 8 et le 9 janvier) et que celui qui porte le nom mentionné dans le film se trouve sur cette île. Rencontrer effectivement tout de suite après avoir vu le film sur une île au hasard en Thaïlande n‚est qu‚une surprise pure.

Maebashi est un endroit où j‚ai habité pendant un an et j‚ai fait mon gymnasium ici, à cause du travail de mon père. C‚est une ville qui me plaît beaucoup. J‚ai parlé d‚Akagisan, la rivière Tone et le beau parc Shikishima et on s‚est promis de se revoir. Cette île était une grande chance, mais comme des synchronismes comme celle-là semblent être souvent récemment.


A une réunion le 31 décembre. Avec deux belles femmes.


Attendez ! Qu‚est-ce que c‚est dans ma main ?


Ici, tout le Samui y est


Il y a beaucoup de chiens flâneurs sur cette île. Mais ils sont tous gentils.


Buddha thaïlandais montre bien.


Un roque masculin ?!



le haut de la page

premiére page


::::::::::Copyright(c)2003 Masaru Emoto All Rights Reserved::::::::::