depuis le 25 Août 2003


janvier 2006 < Févrierr 2006> mars 2006



Je n’ai pas l’intention d’être trop personnel mais la semaine d’anniversaire de la famille Emoto a commencé aujourd’hui. Aujourd’hui le 27 février c’est l’anniversaire de Kentaro (mon premier fils, 33 ans), après deux jours, le 2 mars ce sera l’anniversaire d’Hiromasa (mon deuxième fils, 30 ans), puis après deux autres jours, le 5 mars ‚ce sera l’anniversaire de Yoko (la fille aînée, 36 ans), tous avec un intervalle de 3 ans. C’est beau! Tout ça c’est projeté par Dieu?

Moi et ma femme on n’est pas trop bons à faire des plans. Tous ces résultats sont venus naturellement. Mais, grâce à Dieu, le premier enfant de ma fille s’est né le 27 février 2003.

Voilà la liste:
Le père (I): 22 juillet 1943 (Cancer)
La mère (ma femme): 30 avril 1947 (Taureau)
Première fille: 5 mars 1970 (Poisson)
Premier fils: 27 février 1973 (Poisson)
Le deuxième fils: 2 mars 1976 (Poisson)
Le neveu: 27 février 2003 (Poisson)

S’il y a quelqu’un qui connaît plus d’astrologie j’apprécierai s’il me disait brièvement ce que signifie cette structure familiale. Sûrement il y a une signification cachée.

Mais, cette semaine a été difficile pour nous, on a été très fatigué. On n’a pas pu célébrer tous les anniversaires en même temps. Les enfants ont voulu avoir chacun sa réunion anniversaire évidemment. En plus, avant que je l’apprenne, ils ont établi une règle d’organiser les fêtes au restaurant. C’était difficile pour ma femme de rester jusqu’au bout aux réunions.

Bien sûr les enfants ont grandit et ils habitent séparément. Yoko est à Amsterdam, Hiromasa habite à LA avec sa femme et Kentaro habite avec nous. Ainsi qu’ils sont tous répandus dans le monde dans une manière équilibrée. Ce fait est très convenable pour moi pour voyager autour du monde. J’aime surtout le fait que Kentaro habite le Japon parce qu’il prend soin de nos deux chats et de la maison quand on est parti et comme ça on peut partir tranquillement.


Les deux chats

Bien sûr je ne les ai pas obligé y habiter. Eux seuls ils ont choisi de vivre différemment. Comme je suis heureux que tous mes enfants m’aident dans mon travail.

Yoko est maintenant enceinte et elle reste chez elle mais elle a été le manager de la compagnie Hado Publishing Europe pendant 5 ans et elle s’est consacrée au but de m’aider à répandre le livre „Le message de l’eau”. Son effort a eu comme conséquence le succès en Europe. Hiromasa habite l’Amérique depuis deux ans et il est le manager de la compagnie Hado Publishing USA. Je lui dois beaucoup. Kentaro travaille à Hado Education que ma femme dirige. Il est encore timide et pas marié. On est si chanceux et heureux. Je pourrais voyager sans fin autour du monde pour la paix dans le monde avec un programme très chargé grâce à ma famille. Je vous remercie, mes enfants!


La fête anniversaire de Kentaro (celui à cote de moi). On dit „Bonne anniversaire” à mon neveu. A gauche il y a Hiromasa et sa femme


La fête anniversaire au jardinet de mon neveu Riku. Au milieu il y a Riku.


« J’ai 3 ans. Bonne anniversaire pour mon oncle aussi. »



* 24 février 2006  A Kyoto

On est parti à Kyoto le 23 et le 24 pour faire une interview à Mr. Hiroshi Nakahigashi qui est Gon-Guji au temple Kasuga, à Mr. Ishii du Japon Personality Research Institute et de Mr. Itagaki de IHM Device pour sa revue „Les mystères du corps humain”.

J’ai rencontré Mr. Hamano d’IHM Planning du bureau de Kyoto et Mr. Narita de IHM HQ à l’hôtel où j’ai habité. Mr. Hamano m’a amené en voiture jusqu temple Kasuga à Nara. Quand j’y suis arrivé Mr. Tsuneko Narukage qui est le rédacteur en chef de notre revue mensuel Hado sortait d’un taxi. On est allé vers le bureau du temple en regardant un troupeau des biches.

Gon-Guji (ou le prêtre Mr. Nakahigashi) a publié un essai en plusieures parties dans notre revue mensuelle, c’est pourquoi j’ai pensé lui faire une visite de courtoisie. Il soutient que Dieu existe dans l’eau et dans la nature du point de vue d’un prêtre du temple Kasuga qui est un temple très vieux.
Après 2 h d’interview on a servi le repas de midi.


L’interview avec Mr. Nakahigashi, prêtre au temple Kasuga.

J’ai été content par la nourriture traditionnelle japonaise après un long intervalle de temps. C’était une nourriture simple mais délicieuse. J’ai été impressionnée par l’extraordinaire culture culinaire japonaise. Je vous remercie Mr. Gon-Guji Nakahigashi.

En fait j’ai pris le repas de midi avec Mme. Sato et Mme. Hamada. Mme. Sato écrit en ce qui concerne Izumo- l’histoire culturelle dans la revue mensuelle Hado. C’est elle qui m’a présenté au prêtre Gon-Guji Nakahikashi. Mme. Hamada, l’amie de Mme. Sato, a appris l’art de peindre avec les doigts en Chine, et maintenant elle est une des plus fameuses artistes dans ce domaine. Ses peintures avec les doigts sont extraordinaires ainsi que j’ai voulu présenter son travail dans la revue Hado.

Puis, on est allé dans le bureau de Mr. Ishii de Japan Personality Research Institute à Okazaki, Kyoto. Je l’ai rencontré pour la première fois il y a dix ans. Il a déménagé de Tokyo à Okazaki il y a un an. Je l’ai revu après quatre ans. Il était aussi bien et intelligent comme d’habitude.

La rencontre a été réalisée par Mr. Hamano, qui est devenu indépendant de IHM. Quand sa mère est tombée malade il m’a dit qu’il veut devenir indépendant et il est parti habiter chez sa mère à Kyoto. Ainsi que je lui ai donne indépendance et j’ai nommé sa compagnie IHM Planning.
Vers le soir j’ai demandé à Mr. Hamano si ses affaires vont bien. On m’a dit qu’il se débrouille suffisamment bien pour mener une vie normale. Je suppose que c’est vrai parce qu’il a payé le repas de midi à mon insu.
Le matin suivant Mr. Itagaki avec deux engagés de sa compagnie est venu à l’hôtel où j’habitais pour me donner une interview pour ramasser du matériel pour les articles de sa revue. Lui aussi il a été un engagé IHM et maintenant il conduit IHM Device avec succès. Cette compagnie produit de l’appareillage Hado comme Hado-R qui est exporté en Amérique.

L’interview était pour sa revue „Les mystères du corps humain”.

Je lui ai dit beaucoup de choses parce que j’ai une reçu une récompense de la part de deux jeunes femmes.
Je suis ravi de constater que pour les jeunes gens tout va très bien. J’ai donné indépendance aux compagnies IHM Trading, IHM Dolphin, IHM Resonance, IHM Tech et IHM Design. Je suis impatient d’être honoré avec un repas ou autre chose par eux. Ce fait signifiera qu’ils ont du succès et cela mène à la réalisation de la paix dans le monde. Ainsi que j’espère que cela sera une de mes distractions à ma vieillesse.



Le troisième cours pour les instructeurs Hado qui a pris place à Hilo à Hawaï s’est fini aujourd’hui.


Un bel arc-en-ciel a accueilli les engagés et nos instructeurs du Japon quand ils sont arrivé à Honolulu.

Cette fois on a eu 32 participants, 7 du Japon, 18 des EU, 3 d’Australie et un de Suisse, Afrique de Sud, Brésil et Inde. On a maintenant un total de 92 instructeurs Hado. Ils représentent 12 pays, inclus le Canada, Mexique, Colombie, Puerto Rico et la Chine (Hong Kong). On devient un groupe international.

Regardez s’il vous plaît les photos ci-dessous pour avoir une idée en ce qui concerne cet évènement. J’ai été ému pendant les séminaires voyant que ce que j’ai espéré a commencé prendre une forme. Et voilà ce que je souhaite:


Au cours pour les instructeurs Hado


La méditation za zen mené par le maître Matsumura


Le séminaire soutenu par le maître Matsumura


Le séminaire sur l’avancement de recherches réalisés sur l’eau,
en Europe, de Rasmus du laboratoire de Liechtenstein.


Le séminaire sur Koshintoism soutenu par Mr. Sato de Heiwadojo, le temple Heitate


Le séminaire soutenu par notre invité spécial, le Dr. Horowitz


A ma gauche il y a Ikuyo Koinuma de San Francisco,
elle est instructeur Hado depuis le premier cours.

Elle a été récemment en Afrique et elle m’a apporté le t-shirt que je porte dans cette photo. Puisque je connaissais les mots « ASANTE SANA » qui étaient écrits sur ce t-shirt qui signifient « merci » dans la langue swahilie, je le lui ai dit. Elle en a été très surprise et elle m’a dit qu’aucun de ses connaissances ne savaient la signification de ce mot et elle m’a demandé d’où je le connais.

« J’ai eu ce mot pour un de nos cristaux de l’eau quand elle a été exposé au mot « merci » », je lui ai répondu.

Puis, Tumaini, une de nos étudiantes est venue nous dire « c’est la langue parlée dans le pays de mon mari ». Des petites choses comme ça me fait réaliser que nous sommes internationaux et ça me donne beaucoup d’espoir.



Pendant la pause on a servi du thé japonais


Le séminaire captivant de Mr. Hazaka


A droite il y a Bree, une des instructrices depuis le premier cours.

Elle a été celle qui s’est offerte nous préparer le petit déjeuner, le repas de midi et le repas pour la réunion où elle a été aidé par Bryan et d’autres participants. Elle avait observé le manque des services que l’hôtel offrait dans ce sens dû au changement brusque de l’administration et elle a pris l’initiative de faire ce qu’elle savait faire. Grâce à elle on a pu manger une nourriture délicieuse à mesure que nos c¦urs devenaient un seul. Le MPV de ce cours pour les instructeurs Hado viendra vers toi, Bree. On te remercie!



La dernière heure et demi a été réservé aux questions et réponses adressé à tous les conférenciers


Photo de groupe dans le jardin de l’hôtel


On a fini avec une incantation de la grande Evocation pour prier pour la paix du monde

Maintenant qu’on a à notre disposition l’Internet on peut maintenant présenter et recevoir des informations réelles. Ce fait est bienvenu parce que cela peut être la manière d’apporter lumière dans l’humanité entière. Cela parce que l’information est énergie et elle doit être laissé libre.

L’information jusqu’à maintenant a la tendance d’être crée et contrôlé par ceux qui ont le pouvoir à leur avantage. Ce fait a eu des conséquences comme la détérioration du milieu, des caractéristiques humaine dégradantes, le terrorisme a grandit et un grand abîme entre ceux qui ont et ceux qui n’ont pas. Au dessus de tout, le déséquilibre de l’énergie a crée des désastres naturels comme les tremblements de terre, des ouragans, le réchauffement globale et beaucoup d’autre qui vont se passer dans le futur.

Mais une fois que l’information pourra circuler librement ce sera possible qu’il y aura plusieurs forces maléfiques qui conspirent pour utiliser cette situation à leur avantage.

Ainsi, même s’il y a des nouveaux développements de la technologie, ce qui est important c’est l’équilibre des gens qui utilisent cette technologie. Dans d’autres mots il s’agit de l’équilibre entre le nombre des anges contre les démons.

Le docteur Higa qui est fameux par sa technologie EM, m’a appris une fois que 10? des bactéries sont négatives, 10? sont positives et 80? sont opportunistes. Voilà pourquoi s’il y a des bactéries négatives même seulement 1? de plus en nous le reste de 80? vont se transformer en négatives et comme ça on tombe malade.

Puisque moi je crois dans les lois de la similarité je crois que cette exemple peut s’appliquer aussi à la société humaine. Donc si on peut s’assurer que 10? de la population du monde est comme les anges on peut apporter beaucoup de paix plein d’amour et reconnaissance.

La population actuelle du globe est approximativement de 6.5 milliards. 10? représente 650 millions. Ce fait se trouve à la base de la raison pour quoi j’ai déclaré aux Nations Unies, le 26 mai l’année passée que je vais publier 650 millions exemplaires du livre „Le message de l’eau” la version pour les enfants. J’ai déjà fait 10 000 exemplaires qu’on répand dans le monde. Dans 10 ans j’espère qu’il y aura plus d’anges que de démons sur cette terre.

Et les instructeurs Hado sont les supporters numéro 1 et les amis qui vont contribuer pour réaliser ce but. J’espère avoir 6500 des instructeurs en total, un pour 1 000 000 des personnes.

Ainsi que les premiers de ces 10 ans qui souhaitent apporter la paix a commencé très bien. J’attends impatiemment le reste de ce voyage intéressant.

Bien sûr ce que je demande aux instructeurs Hado n’est pas seulement de distribuer le livre pour les enfants. On cherche des hommes qui s’encadrent dans la description ci-dessous et qui travaillent avec nous. Le cours suivant pour les instructeurs Hado aura lieu entre 13 – 18 juin à New York. Venez être ensemble aux pieds de la statue de la liberté.

Cette fois on va louer un endroit pour 50 personnes, mais, pour pouvoir tout planifier avant, on attend vos inscriptions dès maintenant. Pour plus d’informations contactez nous à l’adresse suivante:

Japonais:http://hado.com/event/page.htm
Anglais : http://hado.net/hado_instructional_school.html

Partant du prémisse du fait que ce cours est seulement pour ceux qui veulent contribuer à la paix du monde on cherche des personnes qui:

  1. Celui qui va répandre l’idée de Hado par l’intermédiaire des images des cristaux de l’eau et ses idées au gens du monde entier.
  2. Celui qui va soutenir WPWP, le projet qui va fournir 650 millions des copies de la version pour les enfants du livre « Le message de l’eau » aux enfants du monde entier. (Coordination pour l’édition, la distribution, la sponsorisation et les donations de divers pays).
  3. Celui qui cherche des réseaux et des communautés pour partager leurs propres techniques Hado et leurs propres pensées (Inclus toutes les pratiques existantes de guérison qu’il connaît déjà).
  4. Celui qui va s’occuper de la recherche dans le domaine de l’énergie gratuite et qui cherche un endroit pour réaliser des telles recherches avec des gens qui ont la même préoccupation.
  5. Celui qui a la capacité de devenir coordonnateur dans l’adaptation de la technologie Hado dans les divers domaines industriels.
  6. Celui qui veut réaliser des recherches de l’eau avec des appareils professionnels.
  7. Celui qui a besoin des nouveaux réseaux et un marché de test pour répandre l’idée de ce que la société appelle des sujets métaphysique.
  8. Celui qui cherche une nouvelle carrière en utilisant les idées Hado.
  9. Celui qui se trouve pour le moment dans l’industrie de publication, édition et qui voudrait créer un magazine des membres Hado ou n’importe quels autres activités éditoriales.
  10. Celui qui souhaite introduire dans la marché ses propres produits Hado.
  11. Celui qui est purement et simplement curieux en ce qui c’est Hado pour de vrai.
  12. Celui qui espère rajouter la technologie et la philosophie Hado dans sa propre organisation.
  13. N’importe qui d’autre qui souhaite la paix dans le monde entier et qui voudrait faire quelque chose dans ce but.


* 12 février 2006  a propos d’Amazone

Amazone, comme beaucoup parmi vous le savez probablement est l’un des plus grands sites de ventes de livres par internet. Souvent j’entre dans leur site pour vérifier comment mes livres sont vendus. Ici j’ai compris que les comptes-rendus se partagent en deux.

La version en anglaise du livre „Le message caché dans l’eau” a été publiée en avril 2004. Depuis 114 comptes-rendus ont été postés sur le site. C’est le nombre moyen de comptes-rendus reçus par un livre qui se trouve dans le top parmi les premiers 20 meilleurs livres. Même après 22 mois de la publication de ce livre des comptes-rendus font leurs apparitions de temps en temps. Comme dans le cas de la version en japonais (qui en est maintenant à la 30-ème édition) il semble être un long seller.

Donc, parce que j’ai eu un peu de temps aujourd’hui j’ai recherché un peu le contenu des comptes-rendus.

Vous comprendrez comment ils se distinguent selon l’analyse ci-dessous.

Une étoile (mauvais livre) 27 comptes-rendus

Deux étoiles (livre ennuyant) 9 comptes-rendus

Trois étoiles (livre acceptable) 8 comptes-rendus

Quatre étoiles (bonne livre) 15 comptes-rendus

Cinq étoiles (livre extraordinaire) 55 comptes-rendus

Je crois que c’est rare un phénomène pareil quand un livre génère des comptes-rendus si différents. Je ne connais pas si bien la langue anglaise pour comprendre le contenu entier des ces comptes-rendus mais je peux plus ou moins sentir leur résonance (Hado) donc je les vérifie de temps en temps. Cette fois j’ai trouvé un compte-rendu que j’ai senti qui a une bonne résonance (Hado) et j’ai prié mon assistante me la traduire.

Le compte rendu était profond ainsi que j’ai pense vous la partager, vous ceux qui lisez ce journal. Voilà le compte rendu de 2 janvier du site Amazone, compte rendu pour le livre „Le message cache dans l’eau” par G. Korbel de New York:

L’univers est encore plus intéressant qu’on pensait..., 2 janvier2006
L’univers est plus intéressant qu’on pensait...” a dit le dernier « renaissantiste » américain Isaac Asimov.

Massaru Emoto souscrit clairement à cette proposition et parce qu’il n’y a aucun doute qu’en accueillant la colère des nombreux qui s’agenouillent devant l’autel de deux déités jumelles Le Rationalisme et Les Méthodes Scientifiques, lui, il a écrit des livres qui le place en tête: Arrhenius qui a été souvent décrié parce qu’il a suggéré que les atomes était composés par des particules chargés dans un temps quand c’était une hérésie de suggérer que les atomes sont indivisibles; Hans Alfven, le père de l’échelle de dynamique du plasma de la galaxie qui a été nié pendant plusieurs décennies parce qu’il a suggéré ce qui est maintenant une certitude dans la physique solaire; l’idée que la physique du plasma a la même ou peut être plus d’importance que la gravitation; Subrahmanyan Chandrasekhar qui a été exilé d’Angleterre par son collègue Eddington en 1930 parce qu’il a soutenu l’existence des trous noirs - notion qui a apporté après le prix Nobel à d’autres hommes de science.

C.J.Dopler, considéré comme un infâme en 1842 pour avoir identifié l’effet qui porte son nom aujourd’hui; Galileo, Karl Gauss (le père de le géométrie non-euclidienne), Lister qui a avancé le concept de stérilisation et Marshall qui croyait que l’ulcère gastrique n’est pas causé par un acide mais par la bactérie H. Pilori.

On peut ainsi conclure - loin de tout - les listes inclues dans cette catégorie avec mon favori de ces controversés et démonisés hommes de sciences, Ignace Semmelweis, qui est mort dans un asile parce qu’il a exposé la ridicule notion que le simple acte de laver les mains des docteurs et assistantes médicales pourrait stopper la fièvre puerpérale, une maladie virulente qui a tué beaucoup de jeunes mères.

Eh bien, je suis sûr que vous avez compris l’idée.

Maintenant on a l’eau qui pense ou au moins qui reflète dans sa structure des modèles de pensées – une substance qui fleurit quand elle entends Bach et Handel mais qui se défigure si elle est exposé à la musique métallique.

Cette notion, n’est pas surprenante, elle dépasse nos croyances fondamentales du bon sens en ce qui concerne la nature. Mais il ne semble pas être si besoin d’une très grande croyance pour supposer que l’eau peut être affecté par la pensée humaine, aussi comme les cellules rouges ont été découvertes par Braud, Davis et Wood en 1988 suite à la diminution d’hémolyse quand 32 volontaires ont visualisé la protection des cellules. (Ce résultat a été trop extraordinaire pour être par hasard, p<.00002 – 2 à 100 000.)

Emoto a offert au lecteur qui applique William James „la suspension à la volonté de l’incroyance” une lecture fascinante et élévatrice. Ses photos qui nous font évidement y réfléchir, ont le pouvoir de provoquer du mépris ou stupeur et pouvoir en fonction de croyances intérieures de chacun.
Comme conclusion, il y a deux erreurs qu’on pourrait faire en ce qui concerne ces théories extraordinaires: on peut croire tout ce qu’on entend ou on peut rien croire. La voie du milieu de ce que je viens de dire „la suspension volontaire de l’incroyance” semble le plus souvent la position intellectuelle la plus honnête.
Il y a beaucoup de trésors à retenir de ce livre, au pire il peut nous faire réfléchir sur le timbre de nos pensées et aux effets qu’elles peuvent avoir sur notre bien-être et sur celui de l’univers qui se trouve dans notre peau.
Je veux rappeler à ceux qui jettent méprisants ce livre que la découverte est le fondement de l’homme de science qui voltige le talisman de l’expérimentation double-aveugle: „Le coeur a des raisons que la raison ne peut pas comprendre”.

Masaru Emoto pourrait être au carrefour d’une meilleure compréhension de la conscience humaine qui montre sa connaissance au monde naturel – ou qui pourrait être seulement un pèlerin spirituel trop zélé qui utilise l’eau comme un test Rorschacht personnel.

Le temps peut être nous le dira mais admettez à cet homme le mérite d’avoir une manière original de penser.



* 9 février 2006  Le séminaire à Honolulu

Rytwin a été celui qui nous a menés en voiture de l‚aéroport à l‚hôtel quand on est arrivé à Honolulu. En route il nous a raconté une histoire intéressante.

Il est venu à mon séminaire l‚année passée à Kauai et il a participé à la prière sur la plage le lendemain. Après la cérémonie lui avec son ami, ils sont restés dans cet endroit une certaine période de temps. Et 10 minutes après notre départ il a dit que 80 baleines sont venues comme si elles voulaient remercier qu‚on a réalisé cette cérémonie de prière. Il nous a raconté comme elle a été impressionnante cette expérience.

Malheureusement ils n‚avaient pas un appareil de photo donc ils n‚ont pas de photos mais il y a eu 4 personnes à ce moment-la et ils ont tous vu ce phénomène.

J‚ai ouvert mon ordinateur et j‚ai cherché la photo de l‚année passée. Il y était, Rytwin au milieu de la foule, en priant.


Celui avec le t-shirt jaune au milieu est Rytwin.

J‚ai senti des frissons sur ma peau et je n‚ai pas été capable dire un mot pendant un certain temps.

Cette nuit-la on a été invité à une réception chez des gens qui travaillent à la recherche des ondes scalaires.


Avec les personnes de la réception de la soirée d‚avant le séminaire. L‚hôtesse de ce soir le Dr. Sandra, la femme à ma gauche. Elle a inventé un système unique de guérison basé sur les ondes scalaires.

Il y a eu 40 personnes. Puisque j‚étais à Honolulu, la moitié de ceux présents étaient japonais. Il y avait aussi l‚acteur japonais Cary Tagawa. Il a joué dans le film "Le dernier empereur" et "Le journal d‚une geisha" et d‚autres nombreux films. Il est comme Sesshu Hayakawa des temps modernes.


Avec Cary Hiroyuki Tagawa, un fameux acteur.
Il a joué récemment dans le film "Le journal d‚une geisha"

Aux Etats Unis des réceptions comme celle-là sont souvent organisées et elles sont très différentes de celles japonaises qui sont organisé pour que les indigènes puissent connaître les divers invités.

Ainsi que le séminaire a été organisé par le centre culturel japonais, pareil que l‚année passé. Là-bas, notre premier instructeur hado de la première session, Bryan Toda est venu nous voir et il nous a apporté des guirlandes.


Bryan Toda, instructeur Hado, qui habite Honolulu est venu nous voir et il nous a apporté des guirlandes.

Il nous a aidé à s‚occuper de la distribution de la version pour les enfants du livre "Le message de l‚eau". Rien n‚apporte plus de bonheur que le fait d‚avoir des amis et des soutiens comme lui dans la salle de séminaire pour nous aider. Le séminaire d‚aujourd‚hui s‚est bien déroulé comme d‚habitude. Il a été le couronnement de notre série de quatre séminaires hawaïens. On a eu une petite fête ce soir-la, dans un bar pour célébrer la fin de la tournée de séminaires.


Il y a eu 400 personnes au séminaire. C‚est le couronnement des quatre séminaires des îles Hawaï.



* 7 Février 2006 Le séminaire à Maui


Dans l‚avion vers Maui on a pu voir la montagne Mauna Kea. Le fameux observateur était visible aussi.

Avant le séminaire du soir, l‚école Waldorf m‚a demandé pour parler à leurs cours. J‚y ai parle aussi l‚année passée. Pareil que l‚année passée, la salle a été pleine d‚étudiants, de parents et de professeurs. Le séminaire a commencé avec les chansons de bienvenu, interprétés en japonais par les enfants plus jeunes, comme l‚année passée.


Pareil que l‚année passée les enfants m‚ont reçu avec les chansons « Haru no ogawa » et « Sakura ».

Pendant 45 minutes j‚ai parle aux enfants de l‚importance des mots, de l‚efficacité de la musique et aussi de la conscience et des images de l‚eau. Après, j‚ai pu offrir à tous les enfants la version pour les enfants du livre « Le message de l‚eau », des premiers 10 000 qui ont été publiés au début.


J‚ai offert à cette école 200 exemplaires de la version pour les enfants du livre « Le message de l‚eau ». Les enfants étaient tous très joyeux.

J‚ai l‚intention de visiter des écoles comme celle-là dans des divers coins du monde dans les 10 prochaines années. Ainsi qu‚aujourd‚hui a été cette historique première journée des séries qui suivront. Je n‚oublierai jamais ce jour de 7 février 2006.

Ce soir-la j‚ai eu un séminaire à la Plantation Tropicale comme l‚année passée. J‚y ai reçu une visite inattendue. Ukwala, le shaman d‚Amérique que j‚ai rencontrée en octobre à Sedona est venu me voir. Il est le genre d‚homme qui voyage beaucoup pas seulement dans toute l‚Amérique mais aussi au Japon et Europe pour parler au gens des prières pour l‚eau qu‚il a appris de ses ancêtres. Il sera présent aussi à World Water Forum (Le Forum Mondial pour l‚Eau) à Mexico City. J‚admire son dévouement et sa capacité de se mobiliser.


Ukwala a été assis dans la première rangée au séminaire. Il viendra au séminaire de Mexico aussi.



* 4 Février, 2006  Dr. Len Horowitz

Hier je suis parti habiter dans la maison du Dr. Horowitz qui se trouve à approximativement 40 minutes d‚Hilo. Le Dr. Horowitz est un homme de science qui est spécialisé dans les problèmes de santé publique dans des universités comme Harvard et on a eu des discussions en ce qui concerne le danger des vaccins, la théorie du SIDA fabriqué par les gens et encore d‚autres problèmes délicats.

Je l‚ai rencontré pour la première fois dans le mois de novembre 1999 a un symposium organisé par Dr. Lee Lorenzen. Je crois qu‚on a été présenté brièvement l‚un à l‚autre car je ne me rappelais pas trop bien de lui, mais il est venu à mon séminaire d‚Hilo l‚année passée à nouveau. A cette occasion il m‚a offert son livre « ADN: Les pirates de la spirale sacrée » de Leonard G. Horowitz, Tetrahedron, LLC).

Avec ma femme, mon assistante Ayano et un instructeur Hado, Andrew on a décidé d‚aller lui rendre une visite tant qu‚on est à Hilo. Andrew était en train de déménager de Kona à Hilo, mais parce qu‚il était intéressé par le Dr. Horowitz je l‚ai invité à venir avec nous. Sa présence a été très utile pour nous parce qu‚il nous a aidé comme traducteur.

Notre conversation a dure 2 heures donc on ne va pas dévoiler son contenu ici, mais on va essayer de le faire dans la parution du mois d‚avril du magazine Hado. (on à en plan d‚avoir une partie de son contenu disponible en anglais aussi, en commencent du mois d‚avril)

Je peux vous dire une chose: Tous les deux on croit que l‚eau se trouve la ou il y a la vérité et découvrir cette vérité est une des plus importantes missions, pénétrer dedans et rechercher ce qu‚on considère tabou dans la société actuelle aussi.

Ces choses sont écrites dans son dernier livre « Promenade sur l‚eau » (qui sera publie dans deux mois). Il a été très aimable et il m‚a offert une copie du manuscrit de ce livre. Andrew pourrait le traduire en japonais et le Dr. Harowitz m‚a donné la permission de m‚occuper de sa publication au Japon.

A propos, le symposium dont je vous ai parlé a LA, du 21 janvier était intitulé aussi « Promenade sur l‚eau ». Je sens que les synchronicités s‚amplifient à grande vitesse chaque jour.

La propriété du Dr. Horowitz est en construction en vue de créer un endroit de santé et guérison. Si vous lisez sa page Web ou son livre et si vous sentez une résonance avec ses idées je vous recommande de le visiter une fois.


L‚entrée sur la propriété de Dr. Horowitz


Dans la maison de Dr. Horowitz


Derrière la maison


Sa propriété a 19 acres ;
Des vapeurs volcaniques se dégagent par des endroits.


Une sauna avec des vapeurs naturelles


Dr. Horowitz


Ses deux belles filles qui ont
danse pour nous une danse hula


Conversation avec le Dr. Horowitz,
Avec Andrew comme traducteur.
J‚ai entendu quelques histoires très intéressantes.


Avec les autres invites à l‚auberge, n‚importe qui peut habiter ici.


Un espace hexagonal est presque fini
(Un endroit de rendez-vous fait selon la forme d‚un cristal)


Les poules courent libres alentours
et elles font des oeufs délicieux chaque jour.
Je crois que le nom de celle a gauche est Prince Charles.

L‚adresse Web de Dr. Horowitz:http://www.tetrahedron.org/



* 1 Février, 2006  Séminaire à Kauai

Le séminaire de Kauai a été organisé par Kimba qui avait organisé aussi le séminaire de l’année passée. Elle est une guérisseuse avec des sons et une musicienne. Elle était dans une tournée avec le fameux médecin en médicine alternative, le dr. Andrew Weil.


A la réception de la nuit d’avant le séminaire


J’ai rencontré Carry et Mary à la réception. Elles sont venues d’Oahu. Mary (à droite) m’a apporté un message extraordinaire.


Avec Kimba l’organisatrice du séminaire.


Ces deux femmes sont venues habillées dans des très belles robes au séminaire. Carrie (à gauche) est designer et les deux robes sont sa création.

Comme d’habitude, mon séminaire a commencé après un spectacle musical offert par Kimba. J’ai commencé le séminaire avec la présentation du jeu avec la disparition des nuages. J’ai essayé ce jeu ce matin, sur la plage devant l’hôtel et j’ai fait disparaître le plus grand nuage que j’ai jamais essayé d’ « effacer » jusqu’à maintenant.


Sur la plage où j’ai joué le jeu où je fais disparaître les nuages.

Mon premier jeu avec la disparition de nuages je l’ai joué à Sedona il y a 15 ans. C’était un évènement mystérieux, mais ayant cette expérience j’ai pu comprendre le fait que l’eau répond aux prières. Je vous recommande d’essayer et je parie que vous ferez des nouvelles découvertes et peut être vous vous ferez une idée en ce qui concerne nos capacités cachées. Voilà comment je fais:

Je choisis un nuage de coté droit.

Je dis « Le nuage est disparu, merci beaucoup » à voix forte, au temps passé. Je réunis mes mains et je regarde la forme du nuage en m’imaginant un rayon de lumière qui le perce. Puis j’attends que le nuage disparaît.

Ce jeu a été inventé par un guérisseur anglais, Betty Shine, dans son livre « La guérison spirituelle ». Il y avait 10 personnes à Kauai qui connaissaient ce jeu.

Elle dit qu’il ne faut pas t’efforcer trop, donc essaye de jouer sans te concentrer trop.



le haut de la page

premiére page


::::::::::Copyright(c)2003 Masaru Emoto All Rights Reserved::::::::::