depuis le 25 Août 2003


Févrierr 2006 < mars 2006> avril 2006

30 mars 2006 Au revoir Colombie jusqu’à la prochaine fois
29 mars 2006 En Colombie (4)
28 mars 2006 En Colombie (3)
26 mars 2006 En Colombie (2)
24 mars 2006 En Colombie
20 mars 2006 Journal des photos
19 mars 2006 Au Mexique (3)
18 mars 2006 Au Mexique (2)
17 mars 2006 Au Mexique
16 mars 2006 Le forum international de l’eau – Mexique
14 mars 2006 En Egypte
7 mars 2006 En Allemagne


Avec les officiers de la police nationale qui m’ont escorté jusqu’à ma sortie du pays à l’aéroport de Bogota. La vérification à l’entrée et à la sortie du pays, au bureau d’immigrations a été arrangée comme pour une personne célèbre. Malgré ça, je me suis rendu compte que je n’aurai pas besoin d’escorte la prochaine fois parce que ce pays est très sûr et je crois que je vais avoir un peu de temps seul pour me promener alentour.

En plus, l’instructeur du troisième cours pour les instructeurs Hado, Michael nous a rejoint pendant notre visite en Colombie. Il est venu de Toronto, du Canada. Il est un homme puissant, pas marié ainsi que je pourrai l’inviter la prochaine fois avec moi et il pourra être ma garde de corps.

Donc, la visite en Colombie a été une expérience très satisfaisante et pleine d’enseignements.
La visite a commencé avec un petit déjeuner avec la première dame de Colombie et elle a fini avec un repas avec le président. Les quatre séminaires d’entre ces deux évènements ont eu au total 2000 participants et j’ai eu plus de 10 interviews importantes avec les médias.

Pendant cette visite en Colombie j’ai senti pleinement la manifestation de l’énergie de l’eau.
Viva Colombia, muchas, muchas gracias!



* 29 mars 2006  En Colombie (4)

Les meilleures expériences de la visite de Colombie de Mr. Et Mme. Emoto.

La première fois quand ma femme a porté le collier avec l’émeraude de Colombie a été au repas où cet homme nous a invité. Donc, qui est ce monsieur ? C’est le président de Colombie, le président Uribe.

Bien sûr que je veux moi aussi une photo avec lui. Le président a mis gentiment son bras autour de ma femme.


Le président a écouté avec intérêt ma courte présentation.


Avec le ministre de la nature.

Le président a été intéressé par mes idées en ce qui concerne la purification de l’eau, après le repas, en prendrant un thé. On avait à notre disposition encore une heure de discussion qui s’est prolongé de 45 minutes. J’ai senti que c’était une discussion productive.


Photos avec tout le monde, ma femme est la seule qui regarde son propre appareil photo.


Un chien qui était dans la maison du président. Ma femme s’est fait grondée par l’officier de garde, tout de suite après avoir pris cette photo.


On a visité la clinique du docteur Santiago. Il est un chercheur dans l’énergie de la géométrie. J’ai le sentiment qu’on pourra travailler ensemble dans le futur.


Une photo pour une revue dans la cour de la clinique. Puisque je suis un chercheur de l’eau on me demande souvent être photographié à coté de l’eau.


La salle a été pleine à notre dernier séminaire de Colombie.


La nuit a fini avec des ovations chaleureuses de la part du public.



* 28 mars 2006 En Colombie (3)

Le 30 mars est l’anniversaire de ma femme donc on est allé à une bijouterie pour lui acheter un cadeau. Dans cette photo il y a aussi la directrice du magasin.

Je lui ai acheté un collier avec une émeraude colombienne. C’était une grande décision que j’ai prise. Cela devrait maintenir ma femme heureuse pour encore 10 ans.



* 26 mars 2006 En Colombie (2)

De nouveau journal avec des photos. De Colombie on est parti à Cali où j'ai dirigé une cérémonie de prière et un séminaire.


Le 26 mars on est arrivé à l'aéroport de Cali.

La police nationale de Cali nous attendait à l'aéroport pour nous escorter. Ils sont allés toute la route à coté de notre voiture tant qu'on a traversé Cali.


Cali est l'endroit de naissance du docteur Julio.
La belle orchidée était exposée dans la salle d'attente de sa clinique.


Le visage d'un être humain sur un arbre qui se trouve au delà de la clinique.


Avec l'agent gardien qui est sergent.


Une source au réservoir naturel en dehors de la ville de Cali. J'ai réalisé une cérémonie de l'eau ici.


Les deux policiers qui nous ont escorté ont prié avec nous.
J'ai été touché par leur geste.


Du sommet de la colline on voit la ville Cali.
La plupart des bâtiments de la montagne sont des habitats illégaux.


Ma femme adore les chiens


Le séminaire de Cali a commencé à 20.

Sont venus 600 personnes, mais le projecteur et l'ordinateurs n'ont pas été compatible avec l'installation qui existait là-bas. J'ai du parler pendant une heure sans avoir la possibilité de montrer des images. A la fin on a pu voir les images, mais sans le son. Ainsi que j'ai interprété la partie karaoké et j'ai essayé résoudre bien la situation. Mais il y a eu deux heures et demi fatigantes et stressantes



* 24 mars 2006  En Colombie

Mr. Emoto est parti du Mexique vers la Colombie le 23 mars. Il y restera jusqu'au 30 mars. Son programme continue d'être très chargé. Voilà pourquoi son assistante va vous partager quelques photos et leurs commentaires.


La première chose qu'on a faite en Colombie a été de prendre le petit déjeuner avec la première Dame de Colombie.
Elle regarde la version pour les enfants du livre “Le message de l'eau”
Elle est une personne adorable.
Celui à droite est le docteur Santiago, la personne qui a fait que ce petit déjeuner est devenu une réalité.
Il est aussi le docteur de la famille présidentielle.


La première Dame en écoutant ma conférence dans l'ordinateur.
La femme au milieu est notre traductrice, MmE. Yaguchi, et celui à gauche et l'ambassadeur du Japon, Mr. Hayashi.


Une photo avec la première Dame et l'ambassadeur Hayashi.
Le deuxième à gauche et le docteur Julio, celui qui est venu à mon séminaire de Floride et il m'a invité en Colombie.


Avec un jouet duveteux qui était sur le sofa de la première Dame.


En donnant une interview par téléphone à un journal de Cali (Notre destination suivante), en utilisant le bureau de la première Dame.


La ville de Bogota, la capitale.
Les gens étaient aimables et la ville était sûre.
Elle était complètement différente des informations que j'avais reçues du ministre japonais des affaires étrangères. Il est probable que les informations soient vieilles de 5 ans.


J'ai eu des nombreuses interviews, inclues des interviews pour le radio et la télé.
Un des interviews a été une émission télévisée, en direct, pendant une heure.
Celui à gauche est Mr. Muramatsu qui habite en Colombie depuis 42 ans.


Rasmus du notre laboratoire du Lichtenstein, qui parle espagnol a donné aussi quelques interviews. J'ai été impressionné par son espagnol.


Sont venus 1100 personnes au séminaire de ce soir-là, le 25 mars.


A la fin du séminaire on a tous chanté la grande invocation en japonais et on a prié pour la paix dans le monde.


Le séminaire a fini avec des ovations debout.


Le 26 on a été voir la source de l'eau avec 30 personnes du département de l'eau.


On m'a offert l'occasion de diriger la cérémonie de l'eau là-bas.



* 20 mars 2006  Journal des photos

S’il vous plaît permettez moi de vous présenter quelques photos et commentaires de la part de Mr. Emoto. Les photos suivantes sont du forum Mondial de l’Eau qui a été organisé par l’UNESCO le 20 mars et quelques photos des excursions de Mexique.




Au Forum Mondial de l’Eau pour les enfants organisé par l’UNESCO qui a eu lieu au stade Mexique Olympique,
le 20 mars.


Y ont participé 100 enfants du monde entier.


Parmi eux il y a eu 7 enfants du Japon.


Après le forum pour les enfants on est allé à la pyramide. La première excursion de ce voyage


Je me suis comporté à nouveau puérilement


Avec tout le monde. De gauche: l’instructeur Hado de Mexique, Antonio, Michiko Hayashi, moi, ma femme, la femme de Hazaka et Hazaka, le président IHM.


Beaucoup de monde montait jusqu’au haut de la pyramide. On a tous essayé de monter, mais on a renoncé à cause du grand nombre des personnes.


A part la pyramide du Soleil il y a aussi la pyramide de la Lune. Il y avait beaucoup de gens aussi. Demain ce sera la fête de l’équinoxe de printemps donc il y aura approximativement 600 000 visiteurs.


Après avoir visité les pyramides, Antonio nous a invité tous à un restaurant où on servait des délicieux fruits de mer. Au milieu il y a Chieko Takenishi, un traducteur volontaire qui nous a aide pendant notre séjour ici.

Quand on est sorti du restaurant on s’est rendu compte qu’il se trouvait au numéro 330 comme mon anniversaire, 30 mars. On a été tous surpris, surtout parce qu’on venait de fêter un peu plus tôt mon anniversaire.


Après avoir fait la photo d’avant on a regardé le restaurant à coté et on a eu une nouvelle surprise. Le signe du restaurant, les plumes d’aigle entourées d’un cercle est le symbole de la famille Emoto.

Mr. Hazaka m’a apporté ce beau cristal comme souvenir de la pyramide. Il a la forme de deux pyramides mis ensembles. C’est exactement la forme que j’ai toujours cru qui est la plus appropriée pour un cristal de l’eau. J’aimerais utiliser ce cristal à mon séminaire suivant.



* 19 mars 2006  Au Mexique (3)

Hier soir, le 18 mars, j’ai eu un séminaire habituel de 20h à 21h. Aujourd’hui j’ai eu un long séminaire (quatre heures) à 17h30 au World trade center. Il y a eu 600 personnes au séminaire du 18 mars et 60 au séminaire long d’aujourd’hui.






J’ai eu le séminaire dans le même endroit que l’autre fois quand je suis venu ici en novembre, quand 1200 personnes sont venus m’écouter. J’ai été surpris voir tant de monde à ce moment là. Peut-être c’était du au fait que beaucoup parmi eux venaient de voir le film „What the bleep do we know” qui a ce temps-là a eu un grand succès.

Quand je pense au prix du ticket d’entrée je suis encore plus surpris du grand nombre des personnes qui sont venus au séminaire. Le séminaire habituel était 500 pesos (50 $); et celui long a été 1300 pesos. Au Japon, le séminaire habituel coûte de 2000 à 3000 yens japonais, ainsi que ici c’est beaucoup plus cher. Je me demande si cela signifie que l’économie de Mexique est devenue plus forte.

Cette fois, pour les séminaires du Mexique, j’ai apporté un film du cristal de l’eau qui a écouté l’hymne national du Mexique. En plus, j’ai eu la possibilité de montrer aux gens comment le cristal de l’eau grandit à mesure qu’il écoute la musique. L’image visuelle et la musique sont si belles que je ne crois pas qu’il faut être mexicain pour être ému.

J’ai décidé de leur montrer ce film aujourd’hui avant de parler. Dès qu’il est apparu sur la pellicule tout le monde s’est levé debout et a regardé comment le cristal à grandit. A la fin j’ai reçu une grande reprise d’applaudissements. J’ai été très ému par ce moment.


Tout le monde s’est levé pendant l’intonation de l’hymne national. Un moment plein d’émotion.

En fait j’ai apporté un film similaire avec l’hymne du Japon aussi mais parce qu’il n’y avait aucun japonais dans le public je ne l’ai pas présenté. Mais; même si je l’avais montré au Japon c’est triste d’admettre que pas trop de monde se serait levé pour applaudir.



* 18 mars 2006 Au Mexique (2)

Avec l’émotion de la journée précédente encore présente dans l’atmosphère, j’ai commencé une reprise des interviews tôt le lendemain aux différentes chaînes de radio, télévisions et journaux programmés par Claudio.



Avec la belle hôtesse d’une chaîne de télévision, après l’interview.

Ce programme chargé a continué jusqu’à 19h, quand était programmé le séminaire. Si j’inclus l’interview à l’hôtel, j’ai donné au total 15 interviews. Claudio est très habile à utiliser les medias.

Le 17 mars, à 19h, a eu lieu l’évènement principal, le séminaire d’une heure et demi au Forum de l’Eau.

Au début, une salle pour 50-60 personnes avait été préparé, mais puis elle s’est transformé dans une salle de 100 personnes, puis dans une salle de 400 personnes. Ceux du département administratif ont dit que c’était parce que sont venus plus de personnes qu’ils s’attendaient à mon séminaire.

Mais à la fin il y a eu 120 personnes. Je crois qu’il y a eu un petit problème avec le fait que le séminaire a commencé à 19h. Comme je l’ai déjà mentionné pas trop de locaux ont eu la chance d’y participer. Et il semble que la plupart des demandes étaient venus de la part de ces gens.

Bien sûr que le nombre des personnes ne compte pas beaucoup pour moi. Je considère que la chose la plus importante a été le fait qu’on m’a donné l’occasion de participer et de parler au Forum Mondial de l’Eau, qui a lieu une fois tous les trois ans. Voilà ce que j’ai dit:

„Il y a trois ans j’ai eu aussi l’occasion de parler au troisième forum Mondial de l’Eau à Kyoto. C’était le 21 mars, le jour quand la guerre en Irak a commencé. Grâce à ce fait, les medias ont été intégralement intéressé par les nouvelles en ce qui concerne la guerre et l’intérêt pour le Forum de l’Eau a été laissé de coté. Un mois avant mon premier neveu était né. Et j’étais devenu inquiété pour son futur. Depuis, j’ai commencé à penser concrètement à la paix pendant mes voyages dans le monde.

Il y a trois ans depuis et maintenant je suis devant vous au Forum de l’Eau à nouveau. Hier il y a eu des nouvelles sur le fait que l’armée américaine a commencé une des plus puissante attaque contre les forces anti-gouvernementales. Exactement comme s’ils défient cette rencontre où les gens de tout le monde se sont ramassés avec des espoirs de paix par l’intermédiaire de l’eau. Purement et simplement je ne comprends pas quels genre de désastres doit se passer.

Je me suis beaucoup répété dans divers endroits, dans divers moments: nous sommes tous de l’eau, notre existence entière dépend de l’eau. La caractéristique naturelle de l’eau est la vibration et la résonance, en conséquence l’amour et la reconnaissance. Pour laisser les enfants dans le monde, maintenant je distribue des livres gratuits de la version pour les enfants du livre „Le message de l’eau”, à 650 millions enfants de tout le monde dans les dix ans suivants”, j’ai dit pour animer le séminaire.

Bien sûr que j’ai reçu une reprise d’applaudissements de la part du publique, mais j’ai été découragé par les nouvelles en ce qui concerne l’Irak. Je suis parti de salle ce jour-là en me disant que je vais travailler beaucoup pendant trois ans encore jusqu’à la prochaine édition du Forum Mondiale de l’Eau et je vais rentrer pour vérifier le niveau de la paix dans le monde à nouveau.






* 17 mars 2006  Au Mexique

Comme mon assistante, Mme. Ichise, vous a déjà dit, la semaine passée a été très chargée. Dans l'après midi de la journée du 14 mars on est parti du Caire et on est arrivé à un hôtel à Frankfort le soir après 21 h. On devait prendre l'avion le lendemain à 9h30, un vol d'onze heures et demi jusqu'à Houston. Il y a un vol direct de Frankfort au Mexique, mais cet avion était plein donc on a été obligé de prendre un avion avec escale pour Houston. En plus, l'avion Continental qu'on avait pris a eu deux heures de retard due à une défection technique, alors j'ai du attendre cinq heures au total avant de pouvoir voler encore deux heures et demi jusqu'au Mexique. Quand je suis arrivée à l'hôtel du Mexique c'était déjà après 23h du soir. Ainsi que j'ai eu un voyage de 20 heures jusqu'au Mexique.

Le lendemain, le 16 mars, à 11h du matin il y a eu la cérémonie d'ouverture du Forum. J'ai écouté, ému, le discours du prince impérial du Japon.


L'ouverture du 4ème Forum de l'Eau La troisième personne à droite est le prince du Japon.


Les Medias était venu du monde entier.


Un discours du prince du Japon.

C'était différent d’avoir l'occasion d'entendre le prince du Japon parler dans un autre pays. J'ai été ému et fier. Il a parlé en anglais mais sa voix était confiante, c'était une expérience extraordinaire pour moi.
Il y a eu d'autres invités illustres qui y ont parlé. Mais malheureusement à cause de la sécurité très stricte, à cause du prix du ticket très grand pour y entrer (300 $) et à cause de la difficulté d'obtenir le ticket pour y participer, la plupart des locaux n'ont pas eu la possibilité de participer à cet évènement. J'ai senti que cette situation montre le plus grand problème de notre société, tenant compte du fait que cet évènement aurait du être attribué à l'eau, une représentante de la paix.
Après, on est allé dans le parc Chapultepec qui était à 10 minutes de distance.

Beaucoup des indigènes de ce pays, le peuple Hopi d'Arizona, le peuple indigène, les visiteurs et les medias se sont ramassé devant l'antique monument comme vous voyez dans la photo et ils ont réalisé un spectacle de danse et ils ont chanté des chansons et de la musique.









Une interview tout de suite après la cérémonie.

Je vous ai déjà écrit la raison pour laquelle j'ai été là-bas dans mon journal du 22 octobre 2005 et aussi dans mon journal du 6 mars 2006. S'il vous plaît lisez aussi la note d'information qui a été envoyée au gens par le secrétaire général du projet Amour et Reconnaissance pour L'Eau.
--------------------------------------------------------------------
DANCE TRADITIONEL EXTRAORDINAIRE
RESPECT POUR L'EAU ET POUR LA VIE

UN HISTORIQUE HOPI- CEREMONIE DE DANCE AZTEQUE
La célébration de l'eau

L’heure 12:00
Jeudi16 mars

LE MUSEE ANTROPOLOGIQUE A COTE
LE PARC CHAPULTEPEC
LA VILLE MEXICO
--------------------------------------------------------------------

Les groupes de danse Mexicains, Otomi, Teotihuacan, de Amatlan de
Quetzalcoatl, Mazahua Women, danse de groupe traditionnelle de
Tenochtitlan (Mexique) seront présents pour recevoir d’ une manière cérémonielle les coureurs Hopi qui apportent le message RESPECT POUR L'EAU ET POUR LA VIE au 4-ème Forum Mondial de l'Eau.


Les Hopi ont ramassé de l'eau de tout le monde pour l'apporter au Mexique en courant. L'eau qui sera offerte cérémoniellement aux femmes indigènes qui gardent l'eau au Mexique.

--------------------------------------------------------------------
UNE REUNION DE PLUSIEURS CULTURES PAR RESPECT POUR L'EAU ET POUR LA VIE

LE PARC CHAPULTEPEC LE 16 MARS

LES DANCES AZTEQUES COMMENCENT A 11h: 00 am
LA CEREMONIE DE L'EAU A 12h: 00

Devant Chalchihuitlicue
--------------------------------------------------------------------

Grâce à l'esprit pur de l'amour et de la reconnaissance qui reconnaît l'eau comme étant l'essence même de la vie; cette réunion a ramassé ensemble des gens du monde entier qui ont les mêmes pensées et les mêmes sentiments. L'intention puissante et le message plein de sentiment de cette prière sera marqué par la présence de Mr. Masaru Emoto qui a offert au monde entier une claire et prouvé compréhension du fait pas seulement que l'eau répond à nos pensées et à nos prières, mais elle se transforme aussi dans des cristaux en forme de bijoux qui régenèrent et guérissent. I
On demande au gens du monde entier de rejoindre ces coureurs, ces danseurs traditionnels, Mr. Emoto et tous ceux présents dans une PRIERE DE RECONNAISSANCE VERS L'EAU.
Quand on réunira tous nos pensées simultanément, dans tout le monde on saura que chaque goût tressaillira de joie.
--------------------------------------------------------------------
DEPUIS DES MILLIERS D’ANNEES LES GENS DU MONDE ENTIER DE TOUTES LES CULTURES ONT RESPECTE L'EAU
--------------------------------------------------------------------

Les groupes de danses qui sont hôtes ont suivi les voies traditionnelles de leur peuple et ils viendront de quatre états pour recevoir les Hopi et ils apporteront leur danse et leurs offrandes au dieu de l'Eau TLALOC .Ils souhaitent que les coureurs Hopi et leurs ancêtres soient reçu comme il faut et que l’eau soit reçu d’une manière sainte par les mexicains locaux. Cela est devenu une partie de l’histoire orale des mexicains- que lorsque Ruben Saufkie Sr., le coordonnateur des Hopi a été récemment au Mexique, il a été invité à parler à un groupe de danse mexicain. Il a parlé du but et de la raison pourquoi se fait cette course Hopi et tout le monde l’a reçu avec le coeur ouvert et une petite pluie a commencé et elle a béni le groupe entier et les fleurs après le spectacle de danse .Il a plu seulement dans cette zone de la ville et exactement au milieu de la plus sèche saison. C’était un signe pour tous que cette course de courir est très importante et que l’esprit de l’eau veut soutenir les Hopi dans leur effort. Les Coureurs de la Paix et de la Dignité et ceux de Cuauhtemocont ont offert leur aide et soutien.

Le groupe de danse traditionnel Xolalpan Teopanacazco de Teotihuacan, et aussi d’autres groupes des traditions aztèques- Mexica- Teotihuacan et Otomi se sont offert de recevoir cérémoniellement les coureurs Hopi, leurs ancêtres, et les danseurs aigles avec l’Esprit de l’Eau, message devant le musée d’Anthropologie de la ville Mexico le 6 mars à midi. La danse commence à 11h.

Beaucoup de cultures seront présente ce jour-là et encore d’autres vont joindre cette initiative ainsi que simultanément on pourra fêter le cadeau que l’eau représente pour nous et le fait que nous, étant de l’eau, nous sommes ensemble, chacun en exprimant le message de son propre cœur, plein de reconnaissance, prière et respect pour l’esprit qui est la Vie elle-même.
L’EAU
--------------------------------------------------------------------
Comme vous avez lu au dessus, notre représentant Mr. Masaru Emoto a été invité à cette cérémonie de l’Eau qui aura lieu Jeudi à midi, le 16 mars heure locale. Il a été aussi demandé de diriger la Prière pour l’Eau qu’on utilise tout le temps pendant notre cérémonie pour envoyer Amour et Reconnaissance à l’Eau.

Eau, on te remercie
Eau, on t’aime
Eau, on te respecte.

Si vous pouvez envoyer l’énergie de l’amour et de la Reconnaissance dans l’endroit où la cérémonie aura lieu. (Le parc Chapultepec au Mexique) organisé par les Hopi, Azteques,
Otomi, Teotihuacan, on apprécierait beaucoup. .

**********

Sur ce fond, quand j’y suis arrivé, tout le monde m’a reçu avec applaudissements et ovations. La cérémonie s’est déroulée très bien. A la fin, on nous a offert l’occasion d’exprimer notre reconnaissance vers l’eau. Voilà ce que j’ai dit:
„ Je reviens de l’Egypte et les gens là-bas ont résonné avec mes cristaux de l’eau. Là-bas, j’ai compris pour la première fois que l’eau en arabe c’est „maya”. Et dans ce pays il y a les pyramides et il a été un zona mayennais. Il semble que l’eau se répand dans le monde comme un semi-conducteur.

Maintenant, allons dire ça dans un grand état d’unité.
Agua te amamos (Eau, on te remercie)
Agua te las gracias (Eau, on t’aime)
Agua te respectamos (Eau, on te respecte)”

J’ai lu sur mon billet où j’avais écrit en espagnol ces mots que j’ai répété trois fois. La cérémonie s’approchait de la fin et la musique et les chansons ont commencé à s’entendre encore plus fort. A ce moment-là quelqu’un a commencé à crier pendant qu’il montrait le ciel: „Regardez, un aigle!”


(Voilà l’image)

On a regardé en haut et on a vu un aigle gracieux qui tournait paisiblement au dessus de nous. Il a tourné au dessus de nous six fois et après il est parti vers l’ouest. Pour moi cet évènement a signifié qu’il nous soutenait du ciel et que Dieu du ciel a entendu nos prières. J’ai été ému par cet évènement et les larmes avaient rempli mes yeux. Quelqu’un a dit: „C’est un miracle, je n’ai jamais vu un aigle au milieu de cette ville!”

Une des premières rencontres de ce genre dans l’histoire récente des différentes tribus d’indigènes a été catalysé par l’eau. Aujourd’hui ce sera une journée mémorable dans ce sens. Je pense que le jour d’aujourd’hui a marqué le jour quand le peuple indigène s’est ramassé ensemble pour partager la connaissance et la sagesse de leurs ancêtres avec les autres gens qui ont été un peu trop sécularisé à ce temps. Aujourd’hui a été aussi la journée où je me suis promis que je vais aider de toutes les manières possibles pour apporter ensemble les divers tribus de ce pays pour être des missionnaires de l’eau.

J’aimerais exprimer mon émotion et ma reconnaissance envers Ruben qui a couru avec succès de l’Arizona jusqu’au Mexique. Aussi, vers Vernon et tous les autres supporters de cette course, je vous remercie beaucoup.



Je suis un des assistant de Mr. Emoto, je vous écris de sa part. Mr. Emoto a été très bien reçu au 4ème Forum mondial de l’eau qui a lieu maintenant au Mexique. C’est possible que vous ayez déjà entendu de ce forum par les medias, mais vous devez savoir que des personnes comme le prince du Japon ont parlé à cet évènement. Puisque le programme de Mr. Emoto est très chargé, pendant un certain temps il n’aura pas le temps d’écrire son journal. Donc on a pensé vous partager au moins quelques photos avec de courts commentaires, pour le moment.





L’ouverture du 4eme Forum de l’eau. La troisième personne est le prince héritier du Japon.


Il y a eu des personnes de la presse du monde entier.


Un discours du prince héritier du Japon.


La cérémonie a commencé quand les coureurs Hopi se sont ramassés dans le parc Chemnanga.






Une interview tout de suite après la cérémonie


Pendant la cérémonie dans le couloir du bureau d’une publication locale, à une interview


J’ai besoin de certaines espiègleries pendant mon programme très chargé. Le livre que j’ai dans ma main est la version en espagnol du livre „Le message caché de l’eau” qui se vend très bien au Mexique.


L’hôtel où j’ai habité. Puisque beaucoup de personnes importantes du monde entier ont été hébergé ici, la sécurité a été très stricte pour éliminer n’importe quelle menace terroriste.


Après une interview à la télé, avec la belle reporter






Tout le monde est resté debout quand l’hymne national du Mexique a été chanté. C’était un moment plein d’émotion.












* 14 mars 2006  En Egypte

A cause de la tempête de neige, l’aéroport de Munich a été fermé pendant une heure, le 10 mars et le vol vers Frankfurt a eu deux heures de retard. J’ai rencontré ma femme qui est allée visiter notre fille à Amsterdam à Frankfurt et on devait prendre après l’avion vers le Caire. Ainsi que le moment quand je suis arrivé à l’aéroport il restait que 15 minutes avant le départ de l’avion vers le Caire. Ma femme ne savait pas quoi faire et elle était restée perdue à coté de la porte. Quand elle m’a vu apparaître elle a commencé à crier fort comme un petit enfant. Il semble que Dieu nous a aidé à nouveau.

Après 4 jours de ma première visite dans le monde arabe, comme une conclusion, je crois que j’ai appris beaucoup de choses.

Ce voyage en Egypte a été organisé par l’homme de la photo ci-dessous, le Dr. Karim. Il a été professeur à l’Université du Caire, spécialiste en géométrie. Je lui ai été présenté par l’intermédiaire du père de Rasmus, l’année passée quand il est venu visiter notre laboratoire du Lichtenstein. Pour ceux qui ne le savent pas encore, Rasmus est un chercheur dans notre laboratoire de là-bas. Le Dr. Karim est une personne très aimable et chaleureuse et il est bien connu en Egypte. Il a reconnu l’importance des cristaux de l’eau et maintenant on travaille ensemble aux appareils qui bloquent EMF.

Ma première croisière sur le Nil a eu une particularité inattendue. Je ne m’attendais pas qu’il soit au milieu d’une ville si grande, et sa largeur n’est pas si grande comme je me l’imaginais. Mais il y avait beaucoup de bateaux de marchandise et de grands bateaux commerciaux qui me rappelais le Danube. Et voilà que grâce à cette grande rivière il a été possible la construction d’une grande ville au milieu du désert. Cela me rappelle l’importance et la puissance de l’eau.

Voilà la photo que j’ai faite avec le Dr. Et Mme. Karim devant la salle de séminaires le 11 mars. Ce jour-là, beaucoup de personnes même des media sont venus pour participer à mon séminaire. Ils avaient tous reçu des invitations de la part du Dr. Karim.

Cette photo a été faite pendant le séminaire. J’ai soutenu ce séminaire en anglais et le Dr. Karim a traduit en arabe. Chaque fois quand je soutiens un séminaire en anglais je me sens embarrassé parce que je ne parle pas si bien anglais. Je crois qu’il y aura de plus en plus de séminaires où je devrai parler en anglais, donc je devrais étudier plus cette langue.

Le père de Rasmus est assis dans la première rangée, à gauche.

Il y a eu tant de personnes que certains ont été obligés de rester debout. Celui à gauche de celui milieu est l’éditeur de mon livre, „Le message de l’eau” le tome 3 en arabe, Mr. Haad. Celui à sa droite on m’a dit qu’il est un leader spirituel fameux de cette zone. Ceux de la presse qui ont participé à mon séminaire lui ont demandé son opinion en ce qui me concerne, après ma présentation, à la fin du séminaire.

Celui le plus à droite, dans la rangée en face c’est Rasmus du laboratoire du Lichtenstein. J’ai eu l’impression que beaucoup de personnes qui ont été ici avaient la capacité de comprendre très bien ce que je leur partageais aujourd’hui.

Le jour suivant j’ai été invité à une émission de TV en direct. Il s’agit de l’émission Saudi Arabian qui dure 2 h 50. J’ai été présent dans cette émission pendant une heure et j’ai fini vers 23.30 ce soir-là. C’était une journée fatigante.

Le jour suivant le 13 mars, j’ai été invité à participer à une émission égyptienne pour le grand public à 22h. Les 30 minutes de mon apparition sont passées très vite dans la présence de la belle et intelligente hôtesse de l’émission.

Après trois jours pleins j’ai eu enfin le temps pour faire une petite sortie dans les environs le dernier jour. J’ai été avec ma femme voir les pyramides. Ma femme a fait aussi une petite promenade de 10 minutes avec le chameau. Moi j’y suis monté seulement pour faire cette photo après m’avoir rassuré que je sois en sûreté avec mes pieds sur la terre tout de suite après. Je suis bien sur le chameau n’est-ce pas? Cette image ne vous rappelle pas de „Laurence de l’Arabie”?

Pour être un peu espiègle. Je suis partout pareil?


Ma femme en chevauchant attentivement un chameau.


Mais elle s’y est habituée très vite. N’est-ce pas qu’elle est si jeune?

J’ai eu l’impression que le Sphinx a une paire comme les chiens du temple, mais non il n’y en a qu’un seul. Je ne peux pas lui voir un autre but que celui de gardien du précieux caveau du roi. Si c’est vrai alors il semble raisonnable qu’il y ait eu un sphinx pair. J’ai demandé mais personne n’a entendu de quelque chose comme cela. S’il y a quelqu’un qui sait cela dites le moi s’il vous plait.

Comme je vous l’ai déjà dit, mon premier voyage en Egypte a été très intéressant et plein de bonnes leçons. Tout cela grâce au Dr. Karim. J’ai confiance dans le fait que la vision religieuse arabe et la culture ne contredisent pas mon explication en ce qui concerne les cristaux de l’eau. Le fait que les gens d’ici ont reçu avec le coeur ouvert ces renseignements signifie beaucoup pour moi. J’ai le sentiment que je vais visiter plus souvent ce coin de monde dès maintenant.

Au début du mois d’avril la traduction en arabe du 4ème tome du livre „Le message de l’eau” sera publié, ainsi que en fonction de la manière dont les gens recevront ce livre ce sera possible que je visiterai encore L’Arabie Saoudite cette année.



* 7 mars 2006  En Allemagne

Quand je suis arrivé, Conrad, le fondateur de la compagnie Koha Publishing, un de mes bons amis, est venu nous prendre de l’aéroport. On nous disait que cette année la quantité de neige avait été un record en Allemagne. La neige affecte la zone du sud, plus que celle du nord. Même dans cette ville, il y a trois semaines, la neige a été d’un mètre. Et depuis deux jours il neigeait à nouveau. Je lui ai dit qu’au Japon il neigeait inhabituellement beaucoup cette année. Ce changement de climat peut être un indice d’un commencement de quelque chose de silencieux mais d’étrange.
Le lendemain j’ai eu une série des rencontres et interviews dès le matin. Pendant ce temps j’ai reçu deux informations qui méritent être rappelés. J’aimerais vous en présenter une, aujourd’hui, ici.


En interprétant de la musique avec un instrument en pierre.
Regardez d’abord la photo ci-dessous, s’il vous plaît.


Klaus Fessmann a apporté un instrument lourd en pierre de Salzbourg

La pierre est creusée dans une forme pareille à une harpe, et en cognant sa surface, la pierre émet un beau son. Le bol que vous voyez à gauche dans la photo est rempli de l’eau. Pour permettre au son de sortir il est nécessaire que les mains soient toujours mouillées. Et en fonction de la qualité de l’eau la qualité du son est crée différemment.

La personne qui joue de cet instrument est Mr. Klaus Fessmann. Il est professeur de piano à un collège de musique de Salzbourg. Un jour il a trouvé cet instrument et depuis il joue plus de cet instrument que du piano. On m’a dit qu’il utilise une pierre d’un mètre quand il a un spectacle. On m’a dit aussi que plus il languit après le son ultime plus il réalise sa profondeur et plus loin il semble la compréhension de sa complexité. On m’a laissé les 3 cd avec sa musique donc je pourrai laisser l’eau l’écouter et on pourra photographier les cristaux.

J’ai toujours eu le sentiment (et l’intention) de faire des recherches sur les pierres donc j’ai envoyé tout de suite les Cds au laboratoire du Japon pour réaliser cette expérimentation. En fait, le fait que la pierre ne peut pas créer un son sans être mouillée avec de l’eau est en accord avec ma théorie que l’eau est la seule substance qui transporte la vibration.



le haut de la page

premiére page


::::::::::Copyright(c)2003 Masaru Emoto All Rights Reserved::::::::::