depuis le 25 Août 2003


mai 2006 < juin 2006> juillet 2006

28 juin 2006 Le séminaire à Jakarta
26 juin 2006 Le séminaire à Jakarta
23 juin 2006 Le séminaire à Akita
21 juin 2006 Mr. Ryohei Kamiwatari a visité IHM
20 juin 2006 Le séminaire à Astrea Hall, la fête d’inauguration.
18 juin 2006 Le quatrième cours pour des instructeurs Hado à New Jersey!
9 juin 2006 La première conférence par Internet
6 juin 2006 Mon deuxième petit fils est né!
3 juin 2006 A Amsterdam, chez ma fille

2 juin 2006 Vicenzia
1 juin 2006 Une cérémonie à coté à Venise


* 28-29 juin 2006 Le séminaire à Bali

Ce séminaire a eu lieu grâce à Dee que j’ai rencontré à Kho Samui en Thaïlande à la fin de l’année passée. Proche de l’entrée de l’hôtel, celle qui donne sur la mer, il y avait quelques grandes affiches.

L’affiche à l’entrée de l’endroit de rendez-vous.

A l’endroit du séminaire j’ai trouvé Kousei Koyoma (l’écrivain de Dragon Ball), un de mes amis. Il est le chef Mahikari à Bali et il est venu dans ce pays 22 fois déjà.

L’affiche avec amour et reconnaissance à l’endroit du séminaire.

La plage du jardin de l’hôtel.

Les gens ont commencé à s’assembler à l’endroit de rendez-vous.

Mon discours a commencé sous les palmiers.

Les gens ont écouté attentivement.

Après le séminaire on est allé à un bon restaurant japonais dont le propriétaire a aidé à organiser ce séminaire.

Avec la famille du restaurant Kaizan.

Pamela a été l’organisatrice de cet évènement. Elle est 1/8 japonaise.

A coté de moi il y a Dee, celle qui a rendu possible ce séminaire à Bali.
Je me suis senti très bien à Bali. Je vous remercie beaucoup.



* 26 juin 2006  Le séminaire à Jakarta

J’ai quitté hier le Japon pour commencer une nouvelle tournée de séminaires dans le monde, cette fois pour deux mois.

Voilà les endroits que je vais visiter:

Jakarta/Bali (Indonésie)
Singapore
Kuala Lumpur (Malaisie)
Wellington (Nouvelle Zélande)
Perth, Melbourne, Sydney, Brisbane, Gold Coast (Australie)
Innsbruck (Allemagne)
Lichtenstein
Le laque Galilée (Israël)
Amsterdam (Hollande)
Mexico City/Cancun (Mexique)
Jackson Hall (EU)

Aujourd’hui c’est la première journée et j’ai soutenu le premier séminaire de Jakarta

Il y a eu beaucoup des transmissions média

l’Indonésie est un pays islamique, mais mr. Abdullah lui-même,
une des personnalités importantes dans le pays est venu me voir.

c’est à ce symposium qu’a eu lieu à un des hôtels les plus fameux de Jakarta,
le ministre de justice est venu pour parler.

Avec l’équipe de la compagnie locale de l’eau qui a organisé ce séminaire.



* 23 juin 2006  Le séminaire à Akita

Il y a une seule région au Japon où je n’ai pas soutenu des séminaires jusqu’à maintenant. C’est la région Akita. Même si je suis allé à Akita pour le séminaire il a été ajourné à cause d’un ouragan.
Mais à la fin je l’ai réalisé. Je suis allé à Iwate hier pour soutenir un séminaire pour un groupe de Sotshu. Iwate se trouve à coté d’Akita, donc j’ai décidé aller à Akita.

C’était plutôt une courte entrevue, donc peu de monde est venu au séminaire. Mais j’ai eu un moment impressionnant; j’ai reçu un email d’un professeur ayant le nom Miyuki Kawaguchi de Yamagata:

Excusez moi de vous envoyer ce mail inattendu. Je voulais juste vous informer en ce qui concerne une de mes expériences. Je suis une grande admiratrice de vos livres. Je suis professeur dans la région Yagamata. J’ai réalisé l’expérimente avec le riz avec mes élèves en automne 2002.

J’ai écrit „Merci", „Bête" et rien pour les trois pots de riz. Le résultat a été conforme à ce qui était écrit dans vos livres. Après l’expérimentation j’ai mis les pots dans une boîte que j’ai laissé quelque part chez moi. 3 ans sont passés et j’ai ouvert la boîte et ce que j’ai vu m’a impressionné. Les trois pots ont été tenus dans les mêmes conditions, mais il y avait une grande différence entre les trois: des grains marrons dans le pot Merci. Dans le pot Bête il y avait des grains d’une couleur plus foncée. Et il n’y avait plus du tout de grains dans le pot sans aucune suggestion, ils s’étaient transformés en un liquide. Je les ai montré à mes élèves. Quand on a senti les pots on a constaté que celui qui n’avait aucune suggestion avait la plus mauvaise odeur. J’aurais pu les jeter mais un professeur m’a dit de les garder car ils pourraient être un bon matériel didactique. Puis, un an plus tard j’au eu une leçon spéciale avec le thème „le pouvoir de mots". J’ai utilisé des photos avec les cristaux et les trois pots. Les élevés semblaient être très impressionnés et ils ont tiré la conclusion qu’ils devaient faire attention aux mots qu’ils utilisaient. Dans la classe j’ai essayé d’ouvrir le capuchon pour qu’ils sentent l’odeur mais en vain. Je voulais juste vous informer en ce qui concerne mon expérimentation, voilà pourquoi je vous ai envoyé cet email. Je vous remercie. Miyuki Kawaguchi

Elle a attaché les trois photos ci-dessous. L’expérimentation a commencé en 2002, il y a 4 ans.


Le pot avec Merci


Le pot avec Bête


Le pot sans suggestion

Après m’avoir envoyé l’email elle a trouvé l’information en ce qui concerne mon séminaire en Akita sur la page Web et elle y est venue me voir.

Etant informé qu’elle viendra au séminaire j’ai préparé les photos avec son expérimentation avec le riz pour les montrer aux gens. Le jour du séminaire Mme. Kawaguchi s’est présenté avec les trois pots dans la cabine derrière la scène.

Les pots qui ont passé par cet expérimentation pendant 4 ans. Le riz du pot Merci maintenait à peine les grains mais celui sans aucune suggestion avait pris complètement une forme liquide.

Elle m’a demandé: „Vous voulez les sentir?" J’ai répondu sans hésiter. „Oui, bien sûr." D’abord j’ai senti celui sans suggestion. Il sentait mal. Par contre le pot avec Merci sentait doucement. J’ai été impressionné. J’ai confirmé le pouvoir de mots une fois de plus.

Puis je lui ai demandé comment elle a tenue les pots. Elle a répondu que les pots étaient dans la même boîte.

J’ai été impressionné parce que cela montre que la différence est causée par les mots qui ont continués à avoir l’effet après des années.

J’ai reçu une nouvelle confirmation en ce qui concerne le grand pouvoir de l’eau. Merci beaucoup Mme Kawaguchi.


Miyuki Kawaguchi et les pots



Aujourd’hui Mr. Ryohei Kamiwatari a visité notre bureau pour ramasser du matériel pour un article. Il a écrit beaucoup de livres sur le développement du soi. Deux sont passés depuis que je l’ai rencontré à Ikaho, où on a été tous les deux invités par un groupe de la préfecture Gunma pour soutenir un discours.


Mr. Kamiwatari avec moi

Je me rappelle que je n’ai pas réussi à m’abstenir de pleurer quand je l’ai entendu parler.
On a parlé deux heures très contents. Notre conversation sera dans un magazine bientôt.
Il m’a donné la lettre ci-dessous. Il a une écriture excellente. Je suis habitué avec la société informatisée et j’ai été choqué par sa lettre.



Tant que j’ai été parti à l’étranger, le président IHM, Mr. Hazaka a reformé le bureau principal de Tokyo et il a construit une salle de séminaire, Astrea Hall. Ça fait longtemps que je désire en avoir une pour nous. Aujourd’hui il y a eu lieu la fête d’inauguration où on a invité beaucoup de monde.

Astrea est la déesse de la justice; elle a été la dernière déesse qui a resté sur la terre pour sauver l’humanité, conforme à la mythologie grecque. C’était l’idée de Mr. Hazaka appeler la salle Astrea. Ce matin j’ai appris des choses intéressantes en ce qui concerne Astrea.

Dans l’age de l’or, l’humanité vivait sa vie sans soucies. Ces jours-là les dieux et les êtres humains vivaient ensemble.
Astrea, la déesse de la justice tenait une balance pour faire la différence entre le bien et le mal. Mais chaque fois la balance était inclinée vers le bien.
Mais l’humanité a ouvert la boite de Pandore et les malfaisants sont apparus et la terre s’est remplie des conflits. Inopinément Astrea a décidé aller dans le monde avec la balance dans sa main. Les autres dieux ont quitté la terre pour le paradis.
Astrea était patiente et elle s’est dit en elle: „Je ne peut pas quitter les humains? Je ferai de mon mieux pour les ramener à la vérité et pour les sauver." Mais la balance ne penchait jamais vers le bien, toujours vers le mal. Et les gens ont continué se haïr et finalement se tuer entre eux. Astrea a été désorientée et elle s’est levée vers le ciel en disant: „Je ne rentrerai plus jamais, sauf si la vraie paix va s’instaurer sur la terre."

Est-ce que le jour où Astrea va rentrer sur la terre? J’ai été surpris quand j’ai entendu que Astrea utilisait une balance pour discerner entre le bien et le mal et que moi aussi je vais parler aux gens en ce qui concerne le bien et le mal à l’aide d’un instrument, l’appareil pour mesurer Hado depuis plus de 20 ans. Puis j’aimerais parler en ce qui concerne Hado Scan que je considère le plus avancé appareil pour mesurer Hado à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de cette salle de séminaires.


HadoScan


Un écran de HadoScan

Je considère que c’est un synchronisme remarquable. J’apprécie le plan de Mr. Hazaka de répandre des salles et des salons de séminaires Astrea dans tout le pays. Je ferais tout mon mieux pour réaliser ce plan avec lui.

S’il vous plaît visitez Astrea et expérimentez la balance type 21 siècle.

C’est nécessaire une programme au préalable.
Tel. 81-3-3863-0860
Fax 81-3-3866-3763


L’entrée à Astrea



Du 12 au 17 juin il a eu lieu le quatrième cours pour des instructeurs Hado à Allamuchy, New Jersey, dans un endroit au milieu de la nature.

Il y avait un petit lac juste derrière l’hôtel. C’est difficile de croire que cet endroit se trouve à seulement une heure et demi de New York.

Il y avait aussi des familles d’oies là-bas.

La fontaine se reflète très beau dans l’eau. C’est extraordinaire qu’on ait la possibilité de soutenir le cours dans une ambiance si merveilleuse.

Le cours a commencé avec mon exposé. Le premier sujet a été Ma vie et Hado . Ma vie ressemble beaucoup à Hado, avec des montés et des descentes. J’ai essayé expliquer pourquoi j’existe, où je suis, par la compréhension des événements que j’ai vécu.

Le deuxième sujet était Qu’est-ce que c’est Hado? J’ai présenté plus de 500 images et j’ai utilisé toute mon expressivité corporelle pour expliquer ce que c’est Hado. Toutes ces 500 images sont offertes aux étudiants.

La présentation de Mr. Hazaka, Modelage de la vie, apporte toujours des larmes dans les yeux des étudiants.

La conférence sur La mentalité japonaise, la mentalité Zen du révérend Matsumura éclaircit toujours le coeur. Il semble qu’il y a un intérêt grandissant pour le bouddhisme.

On a maintenant un nouveau présentateur, Hans Schindler, d’Autriche. Le sujet de son exposé a été Hado Scan. Il a eu un grand succès et beaucoup d’étudiants ont choisi son cours optionnel de la dernière journée.

Voilà notre réunion de la nuit qui a eu lieu dans un restaurant en pleine nature. Le temps a passé vite à mesure qu’on s’est rapproché comme des vieux amis.

Le révérend Matsumura nous a offert un thé japonais.

Cette fois on a eu 26 instructeurs nouveaux. On en a maintenant 116 au total. On aura un cours en Australie en juillet au Mexique en août et en Europe en novembre. J’espère qu’il y en aura au moins 200 jusqu’à la fin de l’année.

A ce cours pour les instructeurs je suis venu avec un plan pour groupe et j’ai reçu le soutient de tout le monde.
Voilà le plan de base:
1.Former officiellement L’association International de Membres Hado.
2.Il sera coordonné par les instructeurs Hado.
3.Il y aura aussi des membres de comité, choisis parmi les instructeurs Hado.
4.Il y aura des groupes sélectionnés parmi les instructeurs membres.

Une fois qu’on a décidé les détails j’espère réussir vous les partager dans ce journal.



J’ai ouvert une salle pour les séminaires avec un grand écran pour des projections. L’ouverture officielle de cet endroit sera le 20 juin.

Pour le début on a fait un test en faisant une conférence internationale par internet. La personne que vous voyez à droite est le Dr. Escudero, de Valencia, Espagne. Celui à gauche est Hans Schindler, celui qui a développé Hado Scan; il est à présent à New Jersey, EU. (Il instruit là-bas trois de nos équipes et il y restera pour enseigner à notre école pour des instructeurs Hado.) La femme qui est devant est Mme. Hayashi qui fait parti de nos engagés et qui parle la langue espagnole.


Mme. Hayashi en traduisant

De notre part on a invité le Dr. Ishikawa qui a été professeur à ICU. Il y avait aussi le président IHM, Mr. Hazaka, Mr. Otake et moi bien sûr.


Dr. Ishikawa prenant l'intérêt dans le procédé.

Etant le premier essai, nos aptitudes n’étaient pas perfectionnés, on a fait quelques erreurs techniques mais on a réussi quand même une heure de conférence. Le Dr. Escudero en Espagne a été très heureux.


Nos engagés travaillant à grande peine pour un fonctionnement correcte

J’aimerais vous présenter un peu le Dr. Escudero.

En septembre, l’année passée, en route vers la conférence avec le thème de l’eau, un ami m’a recommandé de visiter un médecin de Valencia.

Quand je l’ai rencontré j’ai été agréablement surpris. Il a plus de 70 ans et il est maître en peinture, sculpture, musique et poésie. Il fait aussi des opérations chirurgicales sans anesthésie. Cette méthode consiste à laisser le patient écouter un Cd de musique ou lire à haute voix. En utilisant certaines vibrations il chasse la peur de la douleur avant l’opération.

A sa clinique il a une salle de réunion, une sorte de studio où il nous a montré en détail comment il fait l’opération.

Il y avait un grand écran devant nous qui montrait les détails. Ma femme devait quitter la salle au milieu de la présentation à cause scènes réaliste de l’opération. Les patients du film montraient tous bien, ils lisaient des livres ou ils parlaient souriants.

Le dr. Escudero a été intéressé à photographier les cristaux de l’eau et il voulait me rencontrer. Malheureusement, même si sa pratique est excellente le monde médical n’a montré aucun intérêt.
Donc je l’ai invité parler à l’association médicale Hado du Japon mais il a dit qu’il a décidé de ne pas faire un voyage si long étant trop vieux maintenant. Mais il a dit qu’il peut utiliser n’importe quand l’Internet, soutenir des conférences et des séminaires n’importe où et n’importe quand et il s’en sert toujours. Il nous a prié d’avoir la même facilité pour qu’il ait un plus proche contact avec les personnes du Japon.

Je lui ai promis qu’on en aura et j’en ai parle avec notre président. Quand je suis rentré au bureau après deux mois de séminaires, les appareils d’aujourd’hui y étaient déjà comme un plaisante surprise. Je suis chanceux d’avoir une telle personne qui prend soin de moi.

Le Dr. Escudero est la personne qui utilise kotodama pour opérer sans anesthésie. De l’autre coté, Hans, de New Jersey a développé Kotodama scanner. Il y a eu un enchaînement excellent de personnes qui ont participé à la première conférence par internet. Je pense que des merveilleuses choses vont se passer.



C’est 2h55, le 6 juin 2006 dans la salle d’attente de l’aéroport Lufthansa d’Amsterdam.
Il y a exactement une heure, ma fille, Yoko, a accouchée d’un garçon plein de santé et fortuitement j’ai été présent le moment quand le petit garçon est né et j’ai entendu son crie. Il avait des cheveux sur sa tête et il montrait plein de santé.

Je dis que c’est une coïncidence parce que:
Ma fille est partie tôt le matin à l’hôpital avec ma femme pour accoucher. Mon avion partait à 16h dans l’après midi donc j’ai appelé un taxi à 1h20 pour aller à l’hôpital. Je suis arrivé à l’hôpital à 1h35 et j’ai trouvé ma femme à l’entrée en m’attendant. „Les contractions ont commencé, mais il est probable que l’enfant n’arriverait pas si vite. Allons la voir tout de suite.” Mais on a du attendre à coté de la salle d’opération. Je n’ai pas voulu déranger ma fille. J’ai arrêté une assistante et je lui ai dit que je suis un chercheur de l’eau et que j’aimerais un échantillon du liquide amniotique. Elle m’a dit qu’elle parlera avec l’assistante de garde. (Mais elle a oublié. J’aurais aimé réaliser une photo au cristal du liquide amniotique.

Peu après ma femme est sortie en me disant „ Tu devrais partir maintenant, ton taxi t’attend, n’est-ce pas? Je dirai à Yoko que tu est passé.” „Ok, alors, je pense que je partirai”. Donc, en conclusion, je ne pourrai pas être avec mes enfants ou mes petits enfants, à nouveau... je pensais en sortant par la porte. Puis je me suis rendu compte que j’ai la clé de la maison de Yoko dans ma poche. „Oups, je dois la rendre”, j’ai pensé et je suis rentré dans la salle d’opération.

„Vous pouvez rendre cette clé à ma femme?” J’ai vu la même assistante et je lui ai donné la clé. Quand j’étais presque à monter dans l’ascenseur la porte de la salle d’opérations s’est ouverte et l’assistante est sortie à nouveau en disant „Attendez, l’enfant est né!”

„Pardon? Sérieux?” J’ai pense pendant que j’entrais dans le salon. J’ai entendu un cri fort de bébé. Une autre assistante m’a dirigé vers l’autre coté de la salle et j’y ai vu un grand bébé avec les cheveux noirs qui criait fortement.

Ma femme avait les yeux en larmes. Moi aussi j’ai senti quelque chose dans le coin de mon œil pendant que j’assistais à cette scène.

J’étais content de ce moment quand ma fille a rompu le fil de mes pensées avec une voix forte: „Papa, tu dois partir maintenant. Fais un bon voyage! Merci!”

„Ok! Alors, j’y vais! Prends soin de toi!” J’ai dit cela et puis je suis parti en hâte. (En réalité je ne pouvais pas trouver un endroit confortable dans cette salle d’opérations.)
Oh, voilà le message de la part du conseil d’administration de ma compagnie. J’écrirai le reste quand j’arriverai à la maison.

Me voilà bien arrivé au Japon. C’est 16h50 l’après midi du 7 juin. J’ai reçu un email de ma femme qui me disait que le garçon est né à 1h50 heure d’Hollande. Donc, seulement 20 heures avant. Il pèse 3770 grammes.
Dans l’avion j’ai fête tout seul avec une bouteille de shoju et de l’eau chaude. J’ai partagé la bonne nouvelle à la compagne aérienne qui m’a apporté un deuxième verre. Puis à la fin du voyage elle m’a apporté un message de la part de l’équipage du vol qui disait:

Cher Mr. Emoto,
Congratulations à l’occasion de la naissance de votre petit fils. On vous souhaite à vous et votre famille tout le mieux!
2006 6 juin équipe NH210
Et il y avait le nom du capitaine écrit aussi.

Il semble que le nom du garçon sera Sora (qui signifie: ciel) Parce que le nom de son père signifie montagne et celui de sa mère signifie mer et celui de son frère signifie terre.
Sera-t-il un pilote d’avion quand il grandira? Non, peut être il sera astronaute.
A propos, l’équipage de ANA, je vous remercie pour le geste plein de bienveillance. Je garderai ce message avec soin pour le montrer au garçon quand il va grandir.



Après 50 jours de séminaires, en commençant le 12 avril aux Etats Unis, Canada, Bahamas, Autriche, Allemagne et Italie, enfin à la maison, en Europe, chez ma fille à Amsterdam. Là bas ma femme qui était venue un peu avant pour aider ma fille enceinte et mon petit fils Riku m’attendaient.
Oh, je ne peux pas oublier le maître de la maison, le matou Niko. Avec le matou et mon petit fils, je suis ravi que la fatigue de la tournée de séminaires ait disparu vite.

Voilà une photo mémorable pour les grands parents parce que c’est la première photo que Riku nous a faite.

Vous voyez comme il a grandit? N’est-ce pas qu’il montre intelligent ?

La famille de cygnes qui habite dans la rivière à coté. Je pense que les petits sont nés un peu avant ma fille. La date de naissance est le 6 juin, le jour quand on a programmé le retour à la maison. Est-ce que je verrai le bébé avant de partir ?



*2 juin 2006  Vicenzia

Après un court mais très plaisant séjour en Italie, Gianluigi m’a apporté un journal local. Il y avait un reportage en ce qui concerne mon séminaire du 31 mai avec une photo.

Je ne comprends pas l’italien mais quelques mots m’ont attiré l’attention. Les voilà: ACQUA GURU EMOTO.

J’ai demandé à Gianluigi: "Est-ce que cela veut dire: Emoto, le guru de l’eau?" et il me l’a confirmé.

Je n’aime pas le mot guru. Et je n’ai pas trop de confiance en ceux qui sont appelés guru. Les gens ont la tendance de créer des caractères types guru, héros ou messie. Mais je ne crois pas que c’est une bonne tendance. C’est parce qu’une seule personne ne peut jamais faire quoi que ce soit toute seule. Quand les gens se basent sur une seule personne ils ont la tendance de renoncer à leurs propres responsabilités. N’est-ce pas que notre histoire répète les erreurs à cause de ça? On ne devrait pas laisser tout dans le soin d’une seule personne, on devrait être tous responsable pour la paix et la prospérité du monde.

Donc je suis pareil que tout le monde, j’espère de ne pas devenir guru pour personne.



Aujourd’hui est une journée mémorable pour moi. C’est l’anniversaire de mon père, l’anniversaire de mariage de mes parents et le jour quand la première édition du livre « Le message de l’eau » a été publiée.
Pour cette journée spéciale, Matheo avec son ami ont planifié une cérémonie de l’eau devant l’église Santa Maria della Salute de Venise. C’est un endroit excellent pour cela.

Il n’a pas fait beau uniquement hier mais aujourd’hui le soleil est apparu donc plus de 100 personnes y sont venus.

Pendant qu’on restait en cercle, regardez le ciel: Une forme commence prendre contour. Le nuage a pris la forme de la lettre V, un signe de la victoire et la signification de mon nom, Masaru.

Plus tard, on a pris le repas de midi ensemble. L’homme à droite, le deuxième tout au fond est Gianluigi qui est mon ami depuis j’ai commencé à venir en Italie.

Après la cérémonie, on a eu une session spéciale pour accorder des dédicaces à une librairie à coté. Il y avait trois livres en italien. La femme à coté de moi est Elena ; c’est elle qui a organisé cet évènement à Venise.

J’ai soutenu un petit séminaire dans une salle de séminaires de la librairie. Il y a eu beaucoup de personnes qui n’ont pas réussir entrer au séminaire d’hier.

Voilà Matheo de Aqua Lissa. On a décidé ensemble que la cérémonie de l’eau du 25 juillet soit à Venise.

A propos, ma fille est enceinte de son deuxième fils. (La datte de naissance est prévue pour le 6 juin). J’ai espéré qu’il soit né aujourd’hui, parce que le jour d’aujourd’hui a beaucoup de significations spéciales pour moi. Pourtant, mon espoir ne s’est pas accompli. Peut être parce que j’ai été avec Matheo les derniers trois jours. Si j’écris Matheo en japonais cela signifie quelque chose du genre « attend la naissance »!
Eh bien, je vous remercie à vous, tous ceux d’Italie, qui m’avez reçu.
J’aimerais vous montrer le cristal de l’eau de la compagnie Aqua Lissa. Il ressemble beaucoup au cristal Amour et Reconnaissance.



le haut de la page

premiére page


::::::::::Copyright(c)2003 Masaru Emoto All Rights Reserved::::::::::